Angela Merkel en visite en Espagne

La chancelière allemande rendra visite au président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez ce week-end en Andalousie.

Merkel besucht Sánchez
dpa

Madrid (dpa) – La chancelière allemande Angela Merkel rendra visite ce week-end au président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez. Le thème de la migration sera au centre de cette rencontre informelle qui aura lieu en Andalousie, au sud de l'Espagne. Madrid et Berlin ont « une approche commune » à ce sujet, comme l'a indiqué le gouvernement espagnol en début de semaine. La rencontre aura lieu dans une « finca » (maison de campagne) dans le Parc national de Doñana, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Séville, où Pedro Sánchez passera quelques jours de vacances avec sa famille.

L'Allemagne a passé un accord avec l'Espagne sur la reconduite des migrants dont l'Espagne est responsable de la demande d'asile. Eleonore Petermann, porte-parole du ministère allemand de l'Intérieur, a indiqué cette semaine à Berlin que les négociations sur ce dossier étaient achevées. Cet accord concerne les migrants qui sont appréhendés à la frontière allemande et dont le pays de première arrivée est l'Espagne.

Angela Merkel et Pedro Sánchez ne comptent pas uniquement s'entretenir au sujet de la situation des réfugiés en Europe mais veulent également échanger sur d'autres sujets bilatéraux et européens, tels que la finalisation de la réforme de l'union économique et monétaire. Le gouvernement espagnol a indiqué que Pedro Sánchez tenait à souligner l'importance de l'aspect social et du marché du travail sur ce dossier. Les deux chefs d'État veulent également profiter de leur rencontre pour évoquer le dernier sommet de l'OTAN.

Angela Merkel se rend en Andalousie à l'invitation de Pedro Sánchez. Cette visite scelle les « excellentes » relations qu'entretiennent les deux gouvernements. La chancelière prendra également le temps ce week-end d'apprécier la beauté du Parc naturel de Doñana. Cette immense réserve naturelle située au bord de la Costa de la Luz, qui comprend à la fois un parc national, un parc naturel et une « zone tampon » s'étend sur près de 130.000 hectares.

Contrairement à Angela Merkel, le socialiste Pedro Sánchez n'est pas au pouvoir depuis longtemps. Le nouveau chef du gouvernement espagnol a renversé son prédécesseur Mariano Rajoy le 1er juin 2018 par une motion de censure. Son gouvernement est minoritaire.

Source : dpa ; traduction : deutschland.de