Débat sur le climat au Bundestag

Après avoir présenté son plan climat, le gouvernement allemand se tourne vers le Bundestag

Klimadebatte im Deutschen Bundestag
dpa

Berlin (dpa) – En plein conflit au sujet des mesures à mettre en place en Allemagne pour mieux protéger le climat, la coalition gouvernementale formée par la CDU/CSU et le SPD demande leur soutien aux autres partis politiques. « Cela représente une tâche énorme, que nous ne pouvons effectuer que tous ensemble », a affirmé Svenja Schulze, la ministre de l'Environnement allemande, le 26 septembre 2019 à Berlin, appelant les partis politiques du Bundestag à « agir ensemble » pour mettre en place les mesures qui s'imposent.   

Le chef du groupe CDU/CSU, Ralph Brinkhaus, a déclaré que le concept ne pouvait pas être tributaire de majorités changeantes au niveau fédéral et régional. « Nous ne pouvons pas changer de direction tous les quatre ou cinq ans », a-t-il déclaré. Il a appelé à trouver un vaste consensus au sein du Bundestag, et à s'allier aux Länder mais également à des représentants du patronat, des salariés et de l'Église. « Nous devons faire ça avec tous les gens de ce pays », a-t-il souligné.

Le plan climat présenté la semaine dernière par la coalition gouvernementale a été vivement critiqué par les défenseuses et les défenseurs du climat, notamment parce que les émissions de CO2 (transports et chauffage) ne seront taxées que de dix euros de plus par tonne à partir de 2021, ce qui correspondra à une hausse du prix du litre d'essence de trois centimes seulement. Ralph Brinkhaus a indiqué qu'il prenait « très au sérieux » les critiques selon lesquelles cette hausse n'est pas suffisante et a affirmé qu'il serait possible de réajuster cette taxe chaque année. « Et c'est ce que nous ferons si cela n'est pas suffisant », a-t-il indiqué.

Source : dpa ; traduction : deutschland.de