L'Allemagne doit devenir pionnière dans le domaine de l'intelligence artificielle

La chancelière allemande Angela Merkel a souligné l'importance de la numérisation dans son podcast vidéo hebdomadaire.

Deutschland soll KI-Vorreiter sein
dpa

Berlin/Nuremberg (dpa) – Selon Angela Merkel,  l'Allemagne doit jouer un rôle leader dans le développement de l'intelligence artificielle. « Si nous voulons [...] la croissance économique, et ainsi de nouveaux emplois et de la prospérité pour nous tous, alors nous devons être à la pointe dans le domaine de l'intelligence artificielle », a déclaré Angela Merkel le dimanche 2 décembre 2018 dans son podcast vidéo hebdomadaire.

« Nous vivons à l'ère de la numérisation, et cela signifie que tout ce qui est numérisable sera aussi numérisé », a souligné Angela Merkel la veille du coup d'envoi du sommet numérique du gouvernement allemand, qui se déroule le 3 et 4 décembre 2018 à Nuremberg. La chancelière allemande a comparé la réalisation de la transition numérique à la mise en place de l'économie de marché.

Le sommet est placé sous la devise « Intelligence artificielle — une clef pour la croissance et la prospérité ». Plusieurs ministres allemands son attendus à la rencontre, aux côtés de la chancelière et du ministre-président de Bavière, Markus Söder,

L'intelligence artificielle, à l'instar des voitures autonomes, des robots de soins et des ordinateurs capables d'apprendre, est considérée comme une technologie clef pour l'avenir. Angela Merkel a indiqué que l'enveloppe de trois milliards d'euros que va investir le Bund d'ici à 2025 pour développer l'intelligence artificielle est l'un des piliers d'une stratégie interministérielle dans ce domaine : « Grâce à l'effet de levier, ces fonds seront bien sûr au moins multipliés par deux. » La chancelière a ajouté que le gouvernement allemand va également veiller à mettre en réseau les compétences dans les domaines de la recherche et de la production.

Source : dpa ; traduction : deutschland.de