News_Tourismus_19042017

Les voyages longue distance sont tendance

Kiel (dpa) – Plus de vols et des prix plus bas boostent la demande en voyages longue distance. L’année dernière, les Allemands ont fait 5,3 millions de voyages de vacances dans des pays situés hors d’Europe et du bassin méditerranéen. Soit 23 % de plus qu’en 2010, estime une analyse de la Communauté de recherche sur les vacances et les voyages (FUR). « Un nombre croissant de gens peuvent réaliser leur rêve de voyager dans des pays exotiques. Il y a plus de vols et les voyages longue distance sont devenus plus abordables », dit Martin Lohmann, le directeur de l’Institut de la recherche sur le tourisme et les stations balnéaires en Europe du Nord (NIT), à la Deutsche Presse-Agentur. Leur part de marché se situe actuellement à près de 8 % (2010 : 6,5 %).

Les destinations les plus appréciées sont l’Asie du Sud-Est, devant l’Amérique du Nord. M. Lohmann explique le léger recul des destinations situées de l’autre côté de l’Atlantique par la hausse du cours du dollar qui renchérit les voyages aux Etats-Unis. Mais il ne constate pas de renoncement des Allemands à voyager aux Etats-Unis en raison de l’élection de Donald Trump au poste de président américain.

Des vacances sur la Méditerranée ou en Allemagne sont en moyenne moins onéreuses qu’un voyage dans les pays lointains. Mais, selon les chiffres indiqués, les dépenses pour les destinations lointaines ont augmenté plus lentement depuis 2010 (+ 15 %) que pour l’ensemble des voyages (+ 20 %). La fourchette se resserre donc.

Selon l’analyse de la FUR, les Allemands préfèrent toujours les pays du bassin méditerranéen et l’Allemagne pour leurs vacances, et ce malgré la popularité croissante de Bali, de la Thaïlande et d’autres pays d’Asie du Sud-Est.

Source : dpa, traduction : FSM