news_klimaschutz_06062017

« Pour notre mère, la Terre »

Berlin (dpa) – La chancelière Angela Merkel veut faire avancer la protection du climat malgré la sortie des Etats-Unis de l’Accord de Paris. « Je dis à tous ceux pour qui l’avenir de notre planète importe : poursuivons le chemin ensemble afin de réussir pour notre mère, la Terre », a dit Mme Merkel le vendredi 2 juin à Berlin.

Selon elle, l’accord de Paris est nécessaire pour préserver la Création. « Rien ne peut et ne pourra nous arrêter. » L’Allemagne remplira les engagements pris avec l’accord. Les aides financières sont importantes pour les pays les plus pauvres et les plus vulnérables.

Mme Merkel estime que la décision du président américain Donald Trump est « extrêmement regrettable – et je m’exprime ici avec beaucoup de réserve ». Il s’agit maintenant de réunir « avec plus de détermination que jamais » toutes les forces en Europe et dans le monde pour maîtriser les grands défis, comme le changement climatique, que rencontre l’humanité.

Le processus entamé il y a plus de 20 ans et menant jusqu’à l’Accord de Paris est irréversible, même si le chemin est difficile. Mme Merkel se déclare « enthousiasmée et touchée » par le très grand nombre de groupes, de pays et d’entreprises, également américaines, qui veulent poursuivre le mouvement. Ce chemin est « pour le bien de l’humanité » et créera « une dynamique pour plus de prospérité et plus d’opportunités dans le monde », dit la chancelière.

Source : dpa, traduction : FSM