Un incendie détruit Notre-Dame

Le monde est consterné. + Mme Merkel : « Cela fait mal. » + M. Macron promet : « Nous reconstruirons Notre-Dame. »

Feuer in Notre Dame
dpa

Paris (dpa) – Un terrible incendie a détruit la cathédrale Notre-Dame à Paris, un édifice mondialement connu. Dans la soirée du 15 avril, des flammes gigantesques jaillirent de la charpente de ce symbole de la capitale française, une immense colonne de fumée s’élevait au-dessus du bâtiment. La flèche placée sur le toit s’est effondrée, de la fumée sortait des deux grandes tours de la cathédrale. Tard dans la soirée, les pompiers se déclaraient néanmoins confiants que la cathédrale ne serait pas entièrement détruite.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré tard dans la soirée que le pire avait été évité car la façade et les deux tours ne se sont pas écroulées. Il assurait : « Nous reconstruirons Notre-Dame ».

Cet incendie pendant la Semaine sainte pourrait être en rapport avec des travaux de rénovation, indiquait l’agence de presse AFP, informée par les pompiers. Il s’est déclaré dans les combles et a été découvert vers 18.50 h. Un échafaudage était dressé sur le toit de la cathédrale.

L’incendie a consterné le monde entier. « Notre-Dame de Paris est Notre-Dame de toute l’Europe, a écrit Donald Tusk, le président du Conseil européen, sur Twitter. Nous sommes tous aujourd’hui aux côtés de Paris. » Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a, lui, écrit : « Notre-Dame appartient à toute l’humanité. Quel triste spectacle. »

Le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert a twitté au nom de la chancelière Angela Merkel (CDU) : « Cela fait mal de regarder les images, terribles, de Notre-Dame en feu. Notre-Dame est un symbole de la France et de notre culture européenne. Nous sommes auprès de nos amis français par la pensée. » Le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a twitté : « #NotreDame en feu nous touche au cœur. »

Source : dpa, traduction : deutschland.de