Une « cure de jouvence politique » pour l'Otan

Après que le président français, Emmanuel Macron, a heurté l'Otan avec ses critiques, Heiko Maas, le ministre allemand des Affaires étrangères, allemand réagit avec une proposition.

«Frischzellenkur» für die Nato
dpa

Berlin/Bruxelles (dpa) – Suite aux vives critiques formulées par le président français Emmanuel Macron au sujet de l'Otan, le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, lance une initiative pour renforcer la coopération politique au sein de l'Alliance. Lors de la rencontre des ministres des Affaires étrangères de l'Otan à Bruxelles, il veut proposer de mettre en place une commission d'experts ayant pour mission de suggérer des réformes. Heiko Maas estime qu'il est nécessaire de développer l'Otan à la fois sur un plan conceptionnel et politique : « Nous avons besoin d'une cure de jouvence politique, avec un processus qui tienne compte des questions centrales des relations transatlantiques. »

Les ministres des Affaires étrangères de l'Otan sont réunis à Bruxelles pour préparer le sommet qui se tiendra à Londres les 3 et 4 décembre 2019 à l'occasion du 70ème anniversaire de l'Otan. Les relations avec la Chine et les dépenses militaires des États membres seront, entre autres, à l'ordre du jour. Les chefs d'État et de gouvernement doivent toutefois engager une discussion de fond pour déterminer si la structure de l'Alliance doit être modernisée.

Emmanuel Macron, qui a accusé l'Otan d'être « en état de mort cérébrale », en est le principal instigateur. Le président français a déclaré récemment dans les colonnes du magazine « The Economist » qu'il n'y avait pas suffisamment de coordination entre les États-Unis et les autres membres de l'Otan quand il s'agissait de prendre des décisions stratégiques et a appelé à plus d'autonomie européenne.

Source : dpa ; traduction : deutschland.de