Bürgerjahr_1202

Une vision pour l’UE 2020

Avec l’« Année européenne des citoyens 2013 », la Commission européenne veut donner une impulsion importante ; il s’agit de découvrir comment envisager l’Union européenne (UE) du futur.

Malgré les nombreux règlements et lois au sein de l’UE, les citoyens sont parfois confrontés à des obstacles bureaucratiques imprévisibles, que ce soit pour faire reconnaître un diplôme dans un autre pays de l’UE ou faire immatriculer un véhicule dans un pays voisin. L’« Année européenne des citoyens 2013 » a pour objet de mieux leur faire connaître leurs droits et de les inciter à exposer leurs idées sur l’avenir de l’UE.

Lors de l’inauguration de l’« Année européenne des citoyens » en janvier 2013, la commissaire européenne à la Justice, aux Droits Fondamentaux et à la Citoyenneté, Viviane Reding a précisé que « nous avons besoin de la participation directe de nos concitoyens à la construction d’une Union plus forte et plus politique ». Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a souligné qu’au sein de l’UE bien des choses pourraient et devraient être améliorées. Selon lui « l’Année des citoyens offre de nouvelles opportunités pour participer à façonner l’Union européenne du futur ». L’instauration de la citoyenneté européenne en 1993 a déjà permis de nombreux progrès en matière de législation : les citoyens de l’UE peuvent choisir librement leur domicile et leur lieu de travail au sein de l’Union, fonder une entreprise, participer en tant qu’électeur ou candidat aux élections européennes ou communales dans n’importe quel pays de l’UE ou présenter une pétition au Parlement européen.

Pour la Commission européenne, l’année 2013 joue un grand rôle en ce qui concerne l’intégration européenne. Une année avant les prochaines élections européennes, les citoyens en Allemagne et dans les autres pays de l’UE ont l’occasion, au cours de nombreuses manifestations, d’exprimer leur conception de l’UE du futur. Des sondages actuels sur cette question montrent que la plupart des citoyens de l’Union souhaitent une Europe où ils peuvent vivre, travailler, déménager, étudier et faire des achats sans craindre d’être confrontés à des obstacles bureaucratiques ou de faire l’objet de discrimination. Ils accordent une importance toute particulière à la liberté de circulation et aux droits politiques touchant les requêtes, les plaintes et les initiatives des citoyens.

http://europa.eu/citizens-2013/de/home

© www.deutschland.de

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour poster des commentaires