Conclusion du contrat de coalition

Les partis populaires CDU/CSU et SPD se sont mis d’accord après de longues négociations.

Koalitionsvertrag steht
dpa

Berlin (dpa) – Après plus de 24 heures de négociations difficiles, l’Union (la CDU et la CSU) et le SPD ont trouvé une ouverture. Les négociateurs ont convenu mercredi matin d’un contrat de coalition et de la répartition des ministères.

L’Union et le SPD soulignent : « Nous œuvrons à la stabilité et à la solidarité, au renouveau et à la sécurité, et à l’égalité des conditions de vie dans notre pays. » C’est l’énoncé du préambule au projet de contrat de coalition du 7 février dont disposait la Deutsche Presse-Agentur à 11.45 h. Les dissensions seront surmontées. « Nous voulons renforcer la confiance des citoyennes et des citoyens dans la capacité d’action de la politique. Nous nous attachons à un style politique qui anime le débat public et fait apparaître les différences, renforçant ainsi la démocratie. »

C’est maintenant aux membres du SPD de décider s’il y aura une nouvelle grande coalition conduite par la chancelière Angela Merkel (CDU). Le résultat du vote des adhérents au SPD est attendu pour le week-end du 3 et 4 mars.

La direction des sociaux-démocrates veut promouvoir le « oui » au contrat de coalition auprès de sa base : dans les semaines à venir, 463 723 sociaux-démocrates voteront sur le nouveau contrat entre la CDU, la CSU et le SPD.

Source : dpa, traduction : deutschland.de