Le musée Städel

Le Städel est l’un des musées d’art plastique le plus important d’Allemagne. Il présente maintenant ses chefs d’œuvre dans une parade virtuelle de l’art

dpa/Frank Rumpenhorst - Städel Museum

Sa quantité comme sa qualité sont impressionnantes : 3000 tableaux allant du Moyen-Age au présent, dont 1000 dans l‘exposition permanente, 100.000 dessins et gravures dans son cabinet des estampes, 4000 photographies, 600 sculptures et 115.000 livres. En 2015, l’année de son 200e anniversaire, le Städelsches Kunstinstitut et la Städtische Galerie – abrégés en musée Städel – à Francfort-sur-le-Main est l’un des musées d’art plastique le plus important d’Allemagne, se distinguant par des expositions de très haut niveau. En 2015, « Monet et la naissance de l‘impressionnisme » lui vaut un record d’affluence.

Le musée est financé par des dons, des sponsors et, surtout, par une fondation. Un modèle très prisé dans cette métropole financière qu’est Francfort puisque nombre d’institutions, comme le musée Senckenberg ou l’université Johann Wolfgang Goethe, sont nées de l’engagement de ses habitants. Pour le Städel, il s’agissait du négociant et banquier Johann Friedrich Städel qui passa la moitié de sa vie à collectionner des œuvres d’art. Dans son testament rédigé en 1815, le millionnaire créait la fondation « Städelsches Kunstinstitut » pour que le grand public puisse accéder à ses chefs d’œuvre.

L’Ecole internationale du Städel

Johann Friedrich Städel adorait les maîtres anciens mais voulait aussi soutenir les jeunes. La  Städelschule préserve cet héritage en tant qu’Ecole des beaux-arts, et ce de manière très internationale. Plus de 60 % de ses étudiants viennent de l’étranger étudier l’architecture, les arts plastiques ou l’organisation d’exposition. Un musée âgé de 200 ans ne saurait se reposer sur ses lauriers lorsqu’il a de la jeunesse en ses murs. Pour son directeur Max Hollein, l’extension de sa mission pédagogique à l’espace virtuel est un projet essentiel. Parallèlement à la visite physique et bien réelle du musée, on peut aussi s’y rendre gratuitement et virtuellement depuis mars 2015. Sa plateforme numérique offre un accès en ligne aux trésors de sa collection. L’appli Städel comme guide multimédia des expositions, une appli ludique pour les enfants et un « digitorial » sur le site du musée font partie du Städel 2.0. 

Exposition « Monet et la naissance de l’impressionnisme » jusqu’au 28 juin 2015

www.staedelmuseum.de

© www.deutschland.de