La Fête de la bière (Oktoberfest) à Munich

À la Fête de la bière, sur la prairie que les Bavarois appellent « Oide Wiesn », les visiteurs sont invités à se plonger dans le charme nostalgique du passé.

picture-alliance/dpa - Oktoberfest
picture-alliance/dpa - Oktoberfest

Il y a longtemps que la Fête de la bière est devenue l’un des plus grands spectacles au monde : en 2013, 141 restaurateurs et 173 forains réunis sur 34,5 hectares, offrent à boire, à manger et à se divertir. Les hôtes bavarois tablent sur quelque sept millions de joyeux visiteurs du monde entier.  

En 1810 déjà, les visiteurs se rendaient sur la « Theresenwiese » (La prairie de Thérèse), même si à l’époque la fête populaire était beaucoup plus modeste. Pour permettre aux amateurs de tradition de se faire une idée de ce passé, on a recréé un décor historique en 2010. La « Oide Wiesn » (vieille prairie en dialecte bavarois) au sud de la Theresenwiese fait renaître l’ancien temps. C’est une alternative idéale pour les familles avec enfants et les personnes âgées, à l’écart de l’agitation de la Fête de la bière voisine où règnent la tradition bavaroise, l’hospitalité munichoise et la musique folklorique, comme par exemple sous la tente « Tradition ». L’authenticité est garantie grâce aux spécialités culinaires, aux fanfares et aux programmes avec costumes folkloriques. La bière est servie dans les traditionnels « Keferloher », des chopes en grès gris. L’ambiance est marquée par les claquements de fouets, appelés « Goaßlschnalzer », et les danses bavaroises. Les organisateurs se sont mis au goût du jour, ce que prouvent les spécialités offertes sous le chapiteau « Herzkasperl » : on n’y trouve pas seulement le traditionnel poulet rôti mais aussi des plats de viande bio ainsi que, pour la première fois en 2013, des plats végétaliens.   

Au XIXe et XXe siècle aussi, pour profiter complètement de la fête, il fallait aller voir les attractions foraines. Les visiteurs peuvent faire des tours sur l’anciens manège « Krinoline » et remonter le temps en se balançant sur les « Hexenschaukel » (balançoires de la sorcière). Aussi bien les participants que les spectateurs s’amusent au « Juxradln » sur un curieux vélodrome. Si l’on s’intéresse à la vie mouvementée des forains, on peut visiter le chapiteau du musée de la fondation munichoise des forains. Les prix sur l’ensemble de la « Oide Wiesn » de la Fête de la bière en 2013 varient entre 9,40 et 9,85 euros pour une chope d’un litre, « Maß Bier ».  

180e Fête de la bière (Oktoberfest) à Munich du 21 septembre au 6 octobre 2013

www.oktoberfest.de

© www.deutschland.de