Aide pour l’Ouganda

L’Ouganda est le pays d’Afrique accueillant le plus grand nombre de réfugiés. L’Allemagne soutient le pays avec une aide humanitaire et des projets à long terme.

Hilfe für Afrika
dpa

La guerre civile au Soudan du Sud a forcé une grande partie de la population à fuir. Environ 1,9 million de personnes se sont réfugiées dans les pays voisins – plus d’un million recherchent protection et aide en Ouganda. Avec un total de 1,3 million de réfugiés, l’Ouganda, qui ne compte que quelque 40 millions d’habitants, est le principal pays d’accueil pour les réfugiés en Afrique et se place au quatrième rang pour le monde entier.  

Une politique d’accueil exemplaire

La politique d’accueil de l’Ouganda mise fortement sur le développement et le pays est considéré comme exemplaire pour l’intégration des réfugiés. Ces derniers y jouissent de la liberté de mouvement et obtiennent du terrain, des semences et des outils afin de pouvoir rapidement subvenir à leurs propres besoins.  

Toutefois, comme le nombre de réfugiés augmente dramatiquement, la politique d’accueil de l’Ouganda atteint ses limites. Les capacités d’accueil et la disponibilité des terres sont pratiquement épuisées et la sécheresse dans de nombreuses partie de l’est de l’Afrique incite encore davantage de gens à fuir vers l’Ouganda. 

Un aide de 50 millions d’euros

Lors du Sommet de la solidarité soutenu par les Nations Unies, à Kampala en juin 2017, le gouvernement fédéral a donc garanti à l’Ouganda une aide de quelque 50 millions d’euros pour la prise en charge des réfugiés fuyant la guerre civile au Soudan du Sud. 14 millions d’euros doivent être affectés à l’aide humanitaire, le reste financera des projets de coopération au développement. 
La coopération germano-ougandaise au développement remonte à l’année 1964. Après la déclaration d’indépendance en 1962, deux décennies de troubles et de luttes ont suivi avant que Yoweri Museveni devienne président en 1986 et marque le début d’une ère de paix et de pardon dans de grandes parties du pays. Depuis 2007, l’Ouganda est un pays prioritaire de l’aide au développement de l’Allemagne.    
 « Amélioration de la gestion des migrations »

Un projet central de l’Agence allemande de la coopération internationale (GIZ) est l’ « amélioration de la gestion des migrations » dans la Corne de l’Afrique. A la demande du ministère fédéral de la Coopération économique et du développement (BMZ) et de l’UE, la GIZ s’emploie, en collaboration avec les pays riverains, à organiser la migration transnationale de manière plus ordonnée et plus humaine 
Le projet se place dans le contexte de l’initiative « Lutter contre les raisons de la fuite - réintégrer les réfugiés » lancée par le BMZ en 2014. Il doit servir, à court terme, à soutenir les réfugiés et les communes d’accueil ainsi que, à long terme, à éliminer les causes structurelles de la fuite liées à la pauvreté, l’inégalité et l’insécurité alimentaire. 

© www.deutschland.de