Le « Langer Eugen » et les Nations unies

Le campus des Nations unies à Bonn est le centre de l’organisation en Allemagne.

picture-alliance/dpa - UN Campus in Bonn

Harald Ganns explique que « par temps clair on a vue jusqu’à la cathédrale de Cologne » - au-dessus du Rhin et du massif des Siebengebirge. Il doit bien le savoir, Harald Ganns, ancien ambassadeur, est attaché auprès du service de presse des organisations des Nations unies. Depuis environ six ans, il accueille des visiteurs dans la tour appelée « Langer Eugen » et les conduit jusqu’au 29e étage. Selon Ganns « tout le monde s’émerveille, admire la nature et la vue motive les collaborateurs ». Quelque 1 000 personnes venant d’environ 140 pays travaillent pour les Nations unies à Bonn. L’ancienne capitale de la République fédérale est le principal siège des Nations unies en Allemagne. Lorsque l’on a son bureau dans le « Langer Eugen », on débat par exemple sur les possibilités de remédier aux effets du changement climatique ou de protéger les espèces menacées. « À Bonn, notre devise porte sur le développement durable, dans le monde entier » explique Ganns. Le « Langer Eugen » est le siège de 17 des 18 organisations des Nations unies et cela va du Secrétariat de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification  à l’EUROBATS, l’accord relatif à la conservation des populations de chauves-souris d’Europe, et jusqu’au centre de stratégie pour la protection en cas de catastrophe. L’antenne de l’université des Nations unies à Bonn en fait également partie. La 18e organisation, le secrétariat de la Convention sur le changement du climat, se trouve dans l’ancienne Chambre des députés qui lui fait face. Les deux bâtiments et les espaces verts forment ce qui est appelé le Campus des Nations unies.

Ce campus existe depuis 2006. Lorsque la construction du « Langer Eugen » a débuté en 1996, personne n’imaginait qu’il deviendrait le centre des Nations unies à Bonn. Eugen Gerstenmeier, président du Bundestag à cette époque, voulait construire de nouveaux bureaux pour les députés et les collaborateurs et il s’est impliqué dans la construction d’une nouvelle Chambre des députés. Pendant 30 ans les députés ont travaillé dans la tour appelée familièrement « Langer Eugen », jusqu’en 1993 lorsque le Bundestag a déménagé. Le bâtiment a ensuite été transféré aux Nations unies pour une durée illimitée. La tour a reçu le nom du président du Bundestag d’alors, Eugen Gerstenmeier. Harald Ganns explique que « Eugen Gerstenmeier était très petit. Dans le langage populaire il était appelé le petit Eugen et le bâtiment le grand Eugen (Langer Eugen) ». « Aujourd’hui, Langer Eugen est le nom officiel de la tour. Et ce n’est que lorsque l’on a atteint le sommet du Langer Eugen à 117 mètres que l’on peut jouir de la vue » déclare Ganns.

www.unric.org

© www.deutschland.de