Contre la haine 
et les insultes sur Internet

La campagne « No Hate Speech » et son site Web aident les internautes à gérer les commentaires haineux.

Le cyber harcèlement est un problème qui gagne en importance, surtout chez 
les jeunes. Selon les sondages, près d’un jeune Allemand sur cinq a déjà fait l’objet 
d’insultes sur Internet. Sans compter que les « discours haineux » de plus en plus 
fréquents demandent réponse. Contrairement au cyber harcèlement, ils s’adressent 
la plupart du temps à tout un groupe de personnes. Dans le cadre du débat sur les 
réfugiés, il y a eu sur Internet de violentes attaques verbales contre les demandeurs d’asile et leurs partisans. C’est pourquoi le ministre de la justice Heiko Maas a créé 
dès 2015 et conjointement avec Facebook une « force d’intervention ». Avec pour 
but de faire disparaitre plus rapidement les messages racistes du Net.

Quant à l’Internet lui-même, il offre un large soutien aux personnes concernées. 
Depuis juillet 2016, le site Web de « No Hate Speech », une campagne du Conseil 
de l’Europe, est en ligne. Ce portail est censé aider ses utilisateurs à faire face aux 
commentaires haineux. En Allemagne, cette campagne est coordonnée par les 
« Neue Deutsche Medien­macher », une association de journalistes et d’autres 
réa­lisateurs médias de cultures différentes.

www.no-hate-speech.de