Présidence allemande du Conseil de l’UE

Angela Merkel présente le programme de la présidence allemande du Conseil de l'UE à Bruxelles  +++ Vous trouverez ici les dernières nouvelles les plus importantes sur la Présidence allemande du Conseil de l’UE.

Live-Ticker
dpa

Le 8 juillet 2020: Angela Merkel présente le programme de la présidence allemande du Conseil de l'UE à Bruxelles

Bruxelles (dpa) – Une semaine après le début de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne, Angela Merkel (CDU) présente son programme au Parlement européen, à Bruxelles. Il s'agit du premier déplacement à l'étranger de la chancelière depuis le début de la crise du coronavirus. Elle tiendra un discours devant les députés européens cet après-midi et répondra à leurs questions. Angela Merkel rencontrera ce soir de hauts responsables de l'UE pour s'entretenir du prochain cadre financier pluriannuel et du projet de plan de relance économique européen. Parvenir à trouver un compromis au sujet de ce plan doté de plusieurs milliards d'euros est l'une des priorités de la présidence allemande du Conseil de l'UE, qui a débuté le 1er juillet 2020.

+++

Le 7 juillet 2020: Horst Seehofer estime que l'attitude des pays de l'UE vis-à-vis des migrants qui arrivent par la mer n'est „pas digne“

Berlin (dpa) – Avant d'entamer des négociations au sujet du sauvetage en mer des migrants en Méditerranée, Horst Seehofer (CSU), le ministre de l'Intérieur allemand, a fait à nouveau monter la pression sur ses homologues européens. „Il s'agit d'une situation qui n'est pas digne de l'UE“, a indiqué le ministre, résumant ainsi la situation actuelle: „Un bateau arrive et on passe des coups de fil à travers l'Europe pour demander: qui est prêt?“. Actuellement, seuls quelques uns des 27 pays membres de l'UE sont prêts à accueillir des migrants. Le ministre estime que l'Europe donne une mauvaise image d'elle-même sur la scène internationale. L'Allemagne étant désormais à la tête du Conseil de l'UE, c'est à Horst Seehofer qu'il revient de mener les négociations sur le sauvetage en mer des migrants. „Nous ne sommes pas uniquement une communauté économique et sécuritaire, mais également une communauté de valeurs. Et j'ai la conviction que sauver des gens de la mort, de la noyade, fait partie de cette communauté de valeurs“, a-t-il souligné en marge de la réunion.

+++

Le 6 juillet 2020: Les ministres de la Justice européens s'entretiennent au sujet de la lutte contre la haine sur Internet

Berlin (dpa) – Les ministres de la Justice européens se réunissent aujourd'hui pour s'entretenir au sujet de la lutte contre la haine sur Internet, le dénigrement et les théories du complot qui circulent sur le web depuis le début de la crise du coronavirus. Également à l'ordre du jour de cette téléconférence: les restrictions des libertés individuelles liées à la pandémie qui ont été mises en place dans de nombreux États européens. Il s'agit de la première réunion des ministres européens sous la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne, qui a débuté le 1er juillet 2020. Elle est dirigée par Christine Lambrecht (SPD), la ministre de la Justice allemande.

+++

Le 3 juillet 2020: Plan de relance : un compromis en vue

Rome (dpa) – Peu avant le début de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne, Paolo Gentiloni, le commissaire européen à l'Économie, s'est dit optimiste quant aux chances de trouver rapidement un compromis dans le différend qui oppose les États membres de l'UE au sujet du plan de relance européen. « Nous pouvons être confiants », a-t-il affirmé jeudi au cours d'une téléconférence. La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré de son côté qu'elle se rendrait au sommet de l'UE à Bruxelles le 17 juillet avec pour objectif de trouver un accord au sujet du plan de relance. Le commissaire européen Paolo Gentiloni a souligné durant la téléconférence qu'Angela Merkel est « l'une des meilleures négociatrices qu'[il a] rencontrées au cours de [s]a carrière politique ».

+++

Le 2 juillet 2020: Angela Merkel et Ursula von der Leyen discutent de la présidence du Conseil de l'UE

Berlin/Bruxelles (dpa) - La chancelière allemande Angela Merkel et la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, vont s'entretenir aujourd'hui du programme de travail de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne. Les trois vice-présidents de la Commission européenne, Margrethe Vestager, Valdis Dombrovskis et Frans Timmermans, prendront également part à cette téléconférence, ainsi que Josep Borrell, le Haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Ylva Johansson, la commissaire aux Affaires intérieures, et plusieurs ministres fédéraux.

L'Allemagne a pris la tête du Conseil de l'Union européenne le 1er juillet 2020. Son mandat s'achèvera à la fin de l'année. La gestion de la pandémie de coronavirus et de ses lourdes conséquences économiques constituera l'un des sujets essentiels de cette présidence. Le prochain cadre financier pluriannuel, couvrant les sept années à venir, et un plan de relance de plusieurs milliards d'euros doivent également, dans la mesure du possible, faire l'objet d'un accord avant fin juillet. Autres sujets à l'ordre du jour : le projet d'accord commercial avec la Grande-Bretagne, la protection du climat, la digitalisation et les flux migratoires. Les grandes lignes d'une conférence portant sur l'avenir de l'Europe doivent également être définies.

+++

Le 1er juillet 2020 : L'Allemagne prend la présidence du Conseil de l'Union européenne et du Conseil de sécurité de l'ONU

Berlin/Bruxelles (dpa) – L'Allemagne est sur le devant de la scène internationale: la République fédérale prend aujourd'hui la présidence du Conseil de l'Union européenne, qu'elle exercera jusqu'à la fin de l'année, ainsi que la tête du Conseil de sécurité de l'ONU, pour une durée d'un mois. Le gouvernement allemand fait face à de grandes attentes.

Le premier grand objectif de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne est d'accoucher avant fin juillet du prochain cadre financier pluriannuel, qui couvrira une période de sept ans, et d'un plan de relance de plusieurs milliards d'euros. Autres principaux sujets à l'ordre du jour de cette présidence: l'accord commercial prévu avec la Grande-Bretagne à l'issue du Brexit, la protection du climat, la digitalisation et les flux migratoires.

L'Allemagne est membre du Conseil de sécurité de l'ONU depuis début 2019. C'est la seconde fois qu'elle en prend les rênes pour une durée d'un mois. Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères allemand, a annoncé qu'il allait tenter de faire adopter une nouvelle résolution sur la pandémie de coronavirus, qui jusqu'à présent n'a pas abouti à cause d'un conflit opposant les États-Unis à la Chine. Le Conseil de sécurité va également se pencher prochainement sur le projet d'annexion de plusieurs territoires palestiniens en Cisjordanie que compte mener Israël.

+++

Le 30 juin 2020 : Angela Merkel et Emmanuel Macron se montrent unis

Meseberg (dpa) -  Peu avant le coup d’envoi de la présidence allemande du Conseil de l’Europe, la chancelière Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron ont fait preuve d’unité dans la gestion de la crise du coronavirus. Les deux chefs d’État veulent contribuer ensemble à „donner une impulsion positive dans la bonne direction pour l’avenir de l’Europe“ en échafaudant un plan de relance économique, comme l’a indiqué Angela Merkel lundi lors d’une rencontre avec Emmanuel Macron au château de Meseberg, dans les environs de Berlin. Le président français a demandé à ce qu’un accord sur le plan de relance soit trouvé dès juillet: „Il s’agit de notre priorité absolue“, a-t-il souligné.

Emmanuel Macron et Angela Merkel avaient proposé en mai de créer un fonds d’aide de 500 milliards d’euros pour sortir l’économie européenne de la crise du coronavirus. Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, a finalement présenté un plan de relance doté de 750 milliards d’euros, financé par une dette commune des Etats européens. 500 milliards d’euros seront versés aux États membres sous forme d’aides et de 250 milliards d’euros sous forme de crédits. Les négociations portant sur le plan de relance sont menées en même temps que celles du prochain cadre financier pluriannuel, pour lequel la Commission européenne va mobiliser 1,1 billion d’euros. Angela Merkel et Emmanuel Macron défendent ce plan auprès des autres pays de l’Union européenne.

+++

Le 29 juin 2020 : Merkel et Macron s’entretiennent au sujet de l’après-crise du coronavirus

Berlin (dpa) - Deux jours avant le coup d’envoi de la présidence allemande du Conseil de l’Union européenne, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron vont se rencontrer à Meseberg, la résidence des hôtes du gouvernement fédéral. La reconstruction économique de l’Europe à l’issue de la crise du coronavirus occupera une place centrale dans leurs échanges. Il s’agit de la première visite que rend un chef d’État étranger à la chancelière allemande depuis le début de la pandémie de coronavirus. Selon le gouvernement fédéral, d’autres sujets européens, internationaux et bilatéraux seront également à l’ordre du jour.