Le Cap d’art contemporain

Le Museum of Contemporary Art Africa du manager allemand Jochen Zeitz ouvre ses portes au Cap.

Jochen Zeitz
dpa

Le Zeitz Museum of Contemporary Art Africa (MOCAA) ouvre ses portes le 22 septembre 2017 au Cap, en Afrique du Sud. Jochen Zeitz, l’ancien patron du fabricant allemand d’articles de sport Puma, a fait rénover un ancien silo dans le bassin du port pour y installer son musée. Le MOCAA est le premier grand musée d’art contemporain africain et veut se positionner entre le Guggenheim et la Tate Modern, la Biennale de Venise et la Documenta.

L’origine du musée

Jochen Zeitz était considéré comme l’enfant prodige de l’économie allemande. Agé de 30 ans en 1993, il devint le plus jeune président du directoire d’une entreprise cotée en Bourse et transforma Puma, une entreprise allemande d’articles de sport en crise, en un label sportif et life style performant. Il renonça à son poste en 2011 pour se consacrer encore plus à sa passion, l’Afrique. Il avait déjà acquis une ferme au Kenya en 2015. En 2008, il créa la Zeitz Foundation qui soutient des projets sociaux et écologiques durables, notamment en Afrique. Il a maintenant confié sa collection d’art africain au MOCAA.

Que découvrir au MOCAA ?

Les 80 salles du bâtiment remarquable accueilleront des expositions d’artistes africains du 21e siècle. La devise du musée est « De l’Afrique et pour l’Afrique ». L’Afrique a trop longtemps été définie de l’extérieur, dit un jour Zeitz à l’hebdomadaire Die Zeit. Il est maintenant temps de miser sur ses propres forces et de gérer l’avenir avec une belle confiance en soi.

© www.deutschland.de