Conter de manière moderne les drames de l‘humanité

L’holocauste, la tragédie des réfugiés en Méditerranée, la vie des aveugles – des récits Web qui décrivent les thèmes douloureux de manière parlante sont nominés au Grimme Online Award.

Grimme Online Award 2017, Rette sie, wer kann
Grimme Online Award 2017, Rette sie, wer kann Christian Werner/Zeitenspiegel - Grimme Online Award 2017, Rette sie, wer kann

Allemagne. Les blogs, les vidéos, les films à 360 °C sont les symbole des médias modernes. Les nominations au Grimme Online Award montrent que ces formats d’avenir contribuent de manière importante à l’analyse du passé. Dans ce concours pour les productions en ligne de qualité, on remarque un nombre élevé de créations qui misent sur une culture du souvenir moderne.

#uploading Holocaust par exemple : sur ce portail en ligne interactif, l’internaute accompagne de jeunes YouTubeurs à l’ancien camp de concentration d‘Auschwitz et peut partager ses sentiments pendant la visite du mémorial. Le documentaire Web « Im Märkischen Sand – Nella Sabbia del Brandenburgo » attire l‘attention sur un chapitre peu connu de la Seconde Guerre mondiale : en avril 1945, l’armée allemande exécuta 127 travailleurs forcés italiens à Treuenbrietzen, dans le Brandebourg.  La production « Inside Auschwitz 360° » rend également compte des dimensions de la terreur nazie : les photos prises par un drône montrent les dimensions gigantesques du camp d’extermination.

Ces trois œuvres et d’autres sont nominées au Grimme Online Award dans la catégorie Education et Savoir. Dans la catégorie Information, le reportage multimédia « Rette Sie, wer kann » du magazine d’information « Der Spiegel » est également nominé. Il emmène le spectateur dans un bateau de sauvetage des réfugiés : ceux-ci sont serrés dans leurs canots, trempés par la houle, on leur distribue des gilets de sauvetage. On a rarement vécu d’aussi près la crise migratoire européenne.

Etre allemand, c’est quoi ?

Les réfugiés arrivés en Allemagne s’expriment sur « Germania », une série vidéo du portail pour les jeunes de la télévision publique. Par exemple Hadnet Tesfai qui a fui l’Erythrée à l’âge de 3 ans avec ses parents. « Enfants, nous avons toujours vécu dans les deux mondes », dit Tesfai qui a maintenant elle-même des enfants et veut leur transmettre le meilleur des deux traditions. Etre allemand, c’est quoi ? Nombre de jeunes réfléchissent à la question dans cette série de portraits. Le format est nominé dans la catégorie Culture et Divertissement.

« La description la plus belle, la plus profonde et la plus incroyable de l’apparition de la cécité chez quelqu’un », estimait le neurologue Oliver Sacks à propos du journal intime de l’écrivain décrivant ce qu’il ressent au fur et à mesure qu’il devient aveugle. La chaîne de télévision Arte en a fait une appli de réalité virtuelle, « Notes on Blindness ». Elle est candidate dans la catégorie Spécial.

www.grimme-online-award.de

© www.deutschland.de