Entdecke DE : animaux sauvages rares en Allemagne

La série « Entdecke DE » nous emmène en voyage à travers l’Allemagne : cette fois sur les traces d’animaux sauvages. Une sélection.

dpa/Patrick Pleul - Wild Animals

Bison : Le bison qui avait presque disparu d’Allemagne s’est réinstallé dans les montagne hessoises de Rothaargebirge. En 2013, une station a réintroduit un groupe de bisons des plaines dans la nature. Depuis, plusieurs animaux sont nés. Le troupeau s’est agrandi et compte environ 20 animaux. 

Castor : plus de 25 000 castors vivent à nouveau en Allemagne. Ils ont même reconquis des grandes villes comme Francfort ou Berlin. Les protecteurs de la nature s’en réjouissent car le castor contribue à la renaturation des eaux et ouvre la voie à d’autres espèces telles que les amphibiens et les oiseaux.

Lynx : La réapparition du lynx farouche en Allemagne est passée presque inaperçue ; on a remarqué à nouveau sa présence dans le Harz et la forêt bavaroise. Il est difficile d’en évaluer le nombre car leur habitat peut s’étendre jusqu’à 400 kilomètres carrés.   

Aigle de mer : L’aigle de mer dont l’envergure peut atteindre jusqu’à 2,60 mètres est le plus grand rapace d’Europe. Il est redevenu indigène surtout dans le Schleswig-Holstein et le Brandebourg où couvent actuellement 600 couples.

Loup : Depuis l’an 2000, il y a à nouveau des loups sauvages en Allemagne. Ils sont revenus d’Europe orientale et l’on compte aujourd’hui 25 meutes avec quelque 200 animaux, essentiellement dans les Länder de l’est. C’est l’un des plus grands succès sur le plan de la protection de nature ; les agriculteurs et les éleveurs de bétail sont moins enthousiastes.

www.nabu.de

© www.deutschland.de