Est-ce l’avenir du travail ?

Le crowdworking est de plus en plus populaire. Des explications sur le fonctionnement de ce modèle et les raisons pour lesquelles il pourrait révolutionner le monde du travail.

Crowdworking : travailler sur la plage
C’est à cela que ressemble le bureau du futur ? dpa

Deutschland. En Allemagne se répand un modèle qui pourrait complètement transformer le monde du travail : le crowdworking. C’est une partie de l’économie des plateformes où des offreurs et des demandeurs se retrouvent. Des experts tels que le sociologue Martin Krzywdzinski du Centre scientifique de Berlin jugent cette tendance : « Même si, actuellement, le crowdwork assure en Allemagne surtout un revenu supplémentaire, les implications sociales de cette nouvelle forme de travail doivent être prises au sérieux ». 

Qu’est-ce que le crowdworking ?

Sur des plateformes Internet, des entreprises proposent des tâches (crowdsourcing) qui peuvent être effectuées par des collaborateurs enregistrés auprès des plateformes (crowdworker). Il peut s’agir de petits travaux comme de la production de textes ou d’organisation de données mais aussi de tâches plus importantes comme de la programmation. clickworker.de est l’une des plus importantes plateformes allemandes. Cette entreprise indique avoir déjà plus d’un million de crowdworkers en mission. 

Quels sont les avantages et les inconvénients du crowdworking ?

Les entreprises n’ont plus besoin d’employés mais recherchent à bon marché des solutions sur le réseau. Les crowdworkers peuvent travailler de manière autonome, partout et à tout moment. Toutefois, jusqu’à maintenant, peu d’entre eux peuvent en vivre et ils renoncent à une protection sociale.   

Comment cela va-t-il évoluer ?

Le ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales a étudié le crowdworking en novembre 2017 dans un rapport de recherche et arrive à la conclusion que « alors que les uns parlent d’un phénomène de niche, les autres y voient déjà le potentiel de changements fondamentaux du monde du travail ». La Wissenschaftsjahr 2018 (Année de la science 2018) du ministère fédéral de l’Education et de la Recherche se consacre à ce thème – sous la devise de « Mondes du travail du futur ».

Wissenschaftsjahr 2018 (Année de la science 2018)

© www.deutschland.de