Innovations pour l’Afrique

La ministre fédérale de la recherche Anja Karliczek a récompensé quatre scientifiques africains pour des résultats de recherche exceptionnels. 

Bildungsministerin: Anja Karliczek
dpa

La ministre fédérale Anja Karliczek a remis le Prix germano-africain d’encouragement à l’innovation à une chercheuse d’Ouganda ainsi qu’à un chercheur d’Egypte, du Kenya et du Nigeria avec leurs partenaires de coopération allemands, fin mai à Berlin, pour leurs résultats de recherche exceptionnels. Les projets récompensés concernent des solutions innovatrices pour différents domaines de la vie : une nouvelle application multimédia pour téléphones mobiles améliore les informations en matière de santé pour les femmes enceintes dans les zones rurales, et cela également pour les analphabètes. Les écorces du manioc, considérées en Afrique comme des déchets, sont transformées en produits technologiques de grande valeur, entre autres en tant que matériaux. De nouveaux systèmes d’approvisionnement en énergie pour les bâtiments réduisant les besoins pour le refroidissement sont développés au sein de la coopération germano-égyptienne. Et le problème de la perte d’une partie des récoltes causé souvent en Afrique par un stockage inapproprié est résolu grâce à une nouvelle technique de stockage des céréales qui peut également être utilisée par les start-ups locales. Le prix est à chaque fois doté de 150 000 euros et est attribué sous forme de promotion pour des projets germano-africains.        

Partie de la stratégie pour l’Afrique

Lors de la remise des prix, la ministre fédérale Anja Karliczek a déclaré : « Le Prix germano-africain d’encouragement à l’innovation est une mesure dans le cadre de notre stratégie pour l’Afrique mise en place par le ministère fédéral de l’Education et de la Recherche pour le soutien de la science, la recherche et le développement en Afrique. Je me réjouis que nous récompensions aujourd’hui des talents et des projets aussi prometteurs. Les lauréats vont de l’avant avec leurs projets communs, qui sont à la source de solutions innovatrices en Afrique et ouvrent de nouvelles perspectives aux humains. Nous voulons aujourd’hui rendre hommage à leurs performances scientifiques et, ainsi, soutenir le développement durable sur le continent africain. Nous y attachons une grande importance et c’est une priorité de notre stratégie pour l’Afrique de soutenir les scientifiques dans leur recherche. C’est pourquoi nous attribuerons le prix également au cours des prochaines années afin de continuer à donner une forte impulsion à la coopération germano-africaine et aux innovations en Afrique. »