TdT_Cebit-Japan_17032017

Le Japon au salon CeBIT

Le Japon, pays partenaire du CeBIT 2017, apporte une quantité d’innovations au salon des TIC.

Allemagne. Le Japon donne l’exemple. A l’aéroport Haneda à Tokyo, les visiteurs sont d’ores et déjà accueillis par des robots. Pas par un « hallo » programmé mais de manière interactive. En effet, les humanoïdes appelés « Emiew3 » peuvent déjà traiter avec des voix et des images et y réagir. Ils répondent à des questions et accompagnent même des touristes à la porte souhaitée. En se rendant à leur hôtel, les visiteurs peuvent observer comment les collaborateurs de l’aéroport chargent sans problème des bagages. Cela est possible grâce a des combinaisons exosquelettes qui, à l’aide de capteurs, évaluent les signaux nerveux du porteur et soutiennent le mouvement par des membres artificiels. Le fabricant Cyberdyne est de plus également représenté en Allemagne depuis 2013. Sous le nom de Cyberdyne Care Robotics dont le siège est à Bochum, il apporte une aide aux patients ayant  des lésions de la moelle épinière et aussi de plus en plus souvent à des patients ayant eu un AVC, lors de leur réhabilitation, au moyen d’exosquelettes reliés aux nerfs.         

Le professeur et son robot

Le Japon ne veut pas seulement transformer l’économie en Industrie 4.0 ; le pays technophile veut, avec son programme gouvernemental « Society 5.0 », numériser toute la société. Au CeBIT en mars 2017 à Hanovre, le Japon, pays partenaire 2017, est présent avec le plus grand pavillon national de  l’histoire du salon des TIC. L’inauguration aura lieu en présence du premier ministre Shinzo  Abe et de la chancelière fédérale Angela Merkel. Le professeur Hiroshi Ishiguro est également attendu avec intérêt aux CeBIT Global Conferences 2017. Le directeur de l’Intelligent Robotics Laboratory au Department of Adaptive Machine Systems de l’université d’Osaka a, entre autres, développé un robot humanoïde à son image. Ishiguro se consacre au futur d’un monde dirigé par la technique et pose, entre autres, la question :  « l’homme est-il en voie de disparition ? ».

© www.deutschland.de

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour poster des commentaires