Les nouvelles start-ups allemandes (2) : la création d’entreprises dans le secteur créatif

Le secteur des start-ups est plus vivant que jamais en Allemagne. Une petite série sur les créateurs d’entreprise qui réussissent. 2ème partie : les start-ups de l’économie créative.

Elizabeth Rush - Start-ups

L’art, c’est beau, mais c’est aussi beaucoup de travail – et donc cher. Qu’en serait-il d’une galerie pour un art abordable ? C’est la question que se posait Lea Lange en aménageant son appartement. Depuis 2014, Lea Lange, Marc Pohl et Sebastian Hasebrink misent dans leur boutique en ligne Juniqe sur les œuvres accessibles de jeunes artistes, vendues tant sur la toile que sur les vêtements et les accessoires d’intérieur. Avec succès puisque les jeunes créateurs s’attendent pour 2015 à une hausse de plus de 500 % de leur chiffre d’affaires par rapport à 2014.

Des bijoux en argent et en fine polyamide imprimés en 3D

Selon le Deutscher Startup-Monitor (DSM), 6,2 % des entreprises allemandes créées en 2015 le furent dans le secteur créatif et des médias. Cette ville de la créativité qu’est Berlin joue ici un grand rôle. Il n’est donc pas étonnant que le siège de Juniqe se trouve à Berlin-Mitte. La start-up Stilnest s’est également implantée à Berlin. Elle propose des bijoux en argent et en fine polyamide imprimés en 3D. Ils sont créés en coopération avec des designers internationaux. Julian Leitloff a créé Stilnest en 2013 avec Raoul et Mike Schäkermann, Michael Aigner, Tim Bibow et Florian Krebs à Friedrichshafen. En 2014, Stilnest s’est installée à Berlin avec 11 salariés. Des youtubeurs comme Nilam Farooq, connu sous le nom de Daaruum, ont créé leur propre collection de bijoux à Stilnest, attirant ainsi l’attention sur la start-up.

L’équipe d’Original Unverpackt veut implanter un nouveau style de supérettes en Allemagne. Marie Bilano, Milena Glimbovski et Sara Wolf ont ouvert à Berlin un magasin novateur qui renonce aux emballages non réutilisables. Les clients déterminent si et comment leurs produits alimentaires sont emballés. Ils les placent dans les récipients qu’ils ont amenés ou qu’ils achètent sur place. Les clients achètent ainsi les quantités exactes dont ils ont besoin pour leurs recettes de cuisine.

http://deutscherstartupmonitor.de

www.juniqe.de

https://stilnest.com

http://original-unverpackt.de

www.tatsachen-ueber-deutschland.de/fr/categories/economie-innovation/des-start-ups-innovantes

© www.deutschland.de