La culture du souvenir en Allemagne

Le Centre de documentation sur le national-socialisme à Munich est le lieu le plus récent où l’Allemagne rappelle les crimes nazis. Il n’est pas le seul – un aperçu.

Jens Weber - Centre for the History of National Socialism in Munich

Un lieu de mémoire au centre de Munich

À l’occasion du 70e anniversaire de l’entrée de l’armée américaine à Munich, la capitale bavaroise inaugure un nouveau centre de documentation sur le national-socialisme. Ce projet est le résultat de nombreuses initiatives et d’un engagement civil permanent. Le nouveau bâtiment est situé sur un lieu qui était d’une importance particulière pour le régime nazi : à l’emplacement de l’ancienne « Maison brune » (Braunes Haus) – le quartier général du parti national-socialiste. Le centre est conçu comme un lieu de mémoire. www.ns-dokumentationszentrum-muenchen.de/zentrum

Topographie de la terreur à Berlin

À Berlin, la capitale, le site « Topographie des Terrors » permet de découvrir les structures du pouvoir nazi. Sur ce lieu se trouvaient, de 1933 à 1945, les principales administrations de la terreur nazie. L’exposition permanente et un parcours de 15 stations donnent des impressions précises du régime nazi. www.topographie.de

Lieu unique de commémoration à Heidelberg

Le Centre de documentation et de la culture des Sinti et Roma allemands est un lieu de rencontre et de dialogue au centre de la vieille ville de Heidelberg. C’est là que vit la riche culture des Sinti et des Roma : littérature, peinture et musique. Ce centre est aussi un lieu de commémoration de la mémoire des victimes de la dictature nazie. Ce lieu de commémoration unique au monde présente une documentation complète de l’assassinat des Sinti et des Roma. www.sintiundroma.de/

La construction témoin de la mégalomanie à Nuremberg

Sur l’ancien terrain du Reich dans le sud de Nuremberg, de gigantesques ruines témoignent de la mégalomanie du régime nazi. Le Palais des Congrès, qui est resté inachevé, abrite aujourd’hui le « Dokumentationszentrum Reichsparteitagsgelände » où l’exposition permanente « Faszination und Gewalt » (fascination et violence) présente les causes, les liens et les conséquences de la tyrannie. L’accent est mit sur l’histoire des congrès du Reich qui ont été utilisés par la propagande nazie en tant qu’impressionnants rassemblements de masse. www.museen.nuernberg.de/dokuzentrum/

Le camp de concentration de Ravensbrück réservé aux femmes

De nombreux anciens camps de concentration sont devenus des centres de documentation qui, en tant que lieux de mémoire authentiques et à l’aide d’expositions, rappellent les crimes inconcevables. Comme par exemple Ravensbrück, où les SS installèrent en 1939 le plus grand camp de concentration réservé aux femmes sur le territoire allemand. www.ravensbrueck.de/mgr/neu/ 
www.dhm.de/lemo/kapitel/ns-regime/ausgrenzung/kz/

Inauguration du centre de documentation sur le national-socialisme de Munich le 30 avril 2015

© www.deutschland.de