La vogue du voyage dans l’est de l’Allemagne

Les cinq Länder de la partie est de l’Allemagne sont de plus en plus appréciés par les visiteurs internationaux. Il y a plusieurs bonnes raisons à cela.

Tourismusverband Sächsische Schweiz e.V. - Basteibrücke
Tourismusverband Sächsische Schweiz e.V. - Basteibrücke Tourismusverband Sächsische Schweiz e.V. - Basteibrücke

Le chat gris tigré veut absolument être sur la photo.  Il s’assied tout simplement sur le banc de la terrasse du café au milieu de ce panorama exceptionnel – comme si c’était lui qui avait arrangé la scène : l’imposante église gothique, la vieille ville historique entièrement rénovée, la vue sur la petite rivière et ses berges vertes. Si le nom de « Neisse » ne figurait pas en majuscules sur un panneau, on pourrait se croire en Italie. On n’aurait pas imaginé une telle atmosphère du sud dans la ville d’Allemagne la plus à l’est. Görlitz surprend par son charme méditerranéen et son air romantique. Toutefois, la ville est aussi comme on l’attendait : remplie d’histoire et d’anecdotes. Il n’est dont pas surprenant qu’il soit parfois difficile de trouver une chambre d’hôtel. Le bouche à oreille a fonctionné : cela vaut la peine de partir à la découverte de la ville européenne - et en 2012 le nombre de nuitées a augmenté de 14 pour cent. 

Les pronostics tablent sur une augmentation des touristes étrangers de 36 pour cent d’ici 2020 

Görlitz n’est pas la seule ville à jouir d’une croissance permanente du nombre de visiteurs. Ce qui vaut pour la « perle de la Saxe » avec ses 4 000 monuments est également le cas depuis longtemps pour tout l’est de l’Allemagne. La région est en vogue, réveille de plus en plus l’intérêt des vacanciers grâce à ses plages blanches comme aux Caraïbes,  ses forêts sauvages, ses lacs et ses rivières, ses programmes santé et bien-être, ses ensembles de maisons à colombages - riche en histoire et en culture d’une renommée mondiale. Les hôtes étrangers découvrent de plus en plus l’attrait des cinq Länder de l’est. Une étude pronostique une augmentation de 36 pour cent des voyageurs étrangers d’ici 2020. Cela correspondrait à une augmentation de quelque 600 000 nuitées.     

Une croissance qui est due aux nombreuses attractions exceptionnelles. Le Land de Mecklembourg-Poméranie occidentale, appelé familièrement « Meck-Pomm », au nord, est par exemple le champion pour ce qui est du « beau temps ». Le village de Darß sur la presqu’île Fischland-Darß-Zingst compte 2 158 heures d’ensoleillement, soit 500 heures de plus que la moyenne allemande. On peut jouir de cet ensoleillement sur les quelque 1 712 kilomètres de côtes. Le romantisme aussi est au rendez-vous : 2 588 kilomètres d’allées traversent le Land, les vastes prairies et les forêts contribuent à faire oublier le train-train quotidien.  

Art et architecture, lacs et forêts

Le Land de Saxe a lui aussi beaucoup à offrir : Görlitz et Dresde, chefs d’œuvre d’architecture baroque, Meissen, siège de la plus ancienne manufacture de porcelaine d’Europe ainsi que Leipzig, célèbre pour ses salons et ses foires, qui enregistre une augmentation de ses nuitées de 16,2 pour cent et est ainsi l’un des principaux centres touristiques de l’est de l’Allemagne. Au sud, au fin fond de la Saxe, au parc d’attractions « Kulturinsel Einsiedel », les visiteurs peuvent vivre comme les lutins qui sont censés habiter la région – dans des petites huttes en bois à la cime des arbres. 

Dans le land de Brandebourg on prétend qu’il y a plus de sable que d’habitants et plus de lacs que de villes. On a la certitude de trouver une foison de ruisseaux, de forêts de feuillus, de marais, de viviers, de champs, de vergers, de jardins ruraux, de gorges et de vallées. La petite ville de Buckow est aussi célèbre pour ses cures Kneipp que pour ses anciens habitants Bertolt Brecht et Helene Weigel. On n’a pas oublié les sportifs : la vallée « Baruther Urstromtal » offre, avec ses 190 kilomètres d’asphalte, le plus long parcours pour inline-skating d’Allemagne.    

ll n’y a rien de mieux que d’essayer

Le Land de Thuringe, avec Weimar « ville du classicisme » et Eisenach lieu de naissance de Johann Sebastian Bach, compte parmi ses attraits l’une des plus grandes régions forestières de la République. Selon Goethe, l’on n’a vraiment été que là où l’on a marché ; on peut donc faire une randonnée en empruntant le « Rennsteig », magnifique sentier de 168 kilomètres. On y rencontre aussi le patrimoine gastronomique : le  musée de la saucisse à Wachsenburggemeinde, entre Eisenach et Gotha.

Enfin, le Land de Saxe-Anhalt riche en villes hanséatiques médiévales et en nature idyllique qui ne semble pas avoir changé depuis l’empereur Charles IV qui vécut au XIVe siècle.  Le magazine « Geo » rapporte que le régent se promenait déjà en ces lieux pour y jouir du parfum des fleurs et des herbes ainsi que des prairies.  On pourrait poursuivre infiniment la liste des raisons de faire un voyage dans l’est. Chacun des cinq nouveaux Länder a son propre attrait et offre une multitude d’opportunités au visiteur pour passer des vacances agréables.  Il n’y a rien de mieux que d’essayer.

17.09.13

© .de - Deutschland.de, www.deutschland.de