Le programme des Volontaires des Nations Unies

À partir de Bonn, le programme des Volontaires des Nations Unies coordonne des interventions dans quelque 130 pays

Schafgans/dgph - Jennifer Stapper
Schafgans/dgph - Jennifer Stapper Schafgans/dgph - Jennifer Stapper

Le développement durable et le maintien de la paix sont au cœur du programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) ayant son siège à Bonn. Une interview de Jennifer Stapper, responsable du service de la communication du VNU.

 

Que font les volontaires aux Nations Unies ?

Actuellement par exemple, quelques-uns de nos volontaires sont dans des pays voisins de la Syrie et travaillent pour l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR). Ils soutiennent des personnes ayant dû quitter leur pays et qui se sont fait inscrire en tant que réfugiés. Dans le camp de réfugiés, les volontaires organisent des écoles ou des groupes de femmes. D’autres volontaires sont à Haïti où, entre autres, ils participent à la construction d’écoles et planifient le recyclage et l’approvisionnement en énergie. 

 

Qui sont le plus souvent les volontaires bénévoles ?

Le programme des Volontaires des Nations Unies compte quelque 6 500 volontaires pour dix missions de paix et des projets de développement dans le monde entier. Nous veillons toujours à ce que aussi bien des volontaires nationaux que des volontaires internationaux participent à un projet. Plus de 60 pour cent des volontaires internationaux viennent de pays en développement. Ils apportent une précieuse expérience particulière et peuvent partager leur savoir. 

 

Vos missions comptent-elles plus de femmes ou plus d’hommes ?

Nous avons toujours environ autant d’hommes que de femmes. Pour nous – comme pour tous les organismes des NU - l’inclusion de tous les groupes sociaux est très importante. C’est pourquoi nous attachons aussi une grande attention à l’égalité des sexes.

 

Comment devient-on volontaire ?

Lorsqu’un collaborateur d’un organisme des Nations Unies voit qu’il a besoin d’aide, il nous dit par exemple : pour un projet hydrique en Afghanistan, j’ai besoin d’un volontaire compétent en gestion de l’eau et parlant le dari. Nous passons une annonce et toutes les personnes intéressées peuvent poser leur candidature sur notre site internet http://www.unv.org/how-to-volunteer.html. La sélection s’opère sur le mode compétitif et nous choisissons le candidat en fonction des besoins de notre organisation. Dès qu’une personne a été retenue pour une tâche, nous préparons les volontaires à leur mission au cours de stages intensifs.

www.unv.org

www.unric.org

 

© www.deutschland.de