« Un signal 
fort pour les 
immigrés »

L’élection de Muhterem Aras à la présidence du Landtag du Bade-Wurtemberg est une multiple première.

Elle est la première femme à la tête de la Diète du Bade-
Wurtemberg – et avec Muhterem Aras, c’est pour la première fois un membre des Verts qui préside le Parlement de ce Land dans le sud de l’Allemagne. De même, cette quinquagénaire est la première présidente d’un Landtag allemand issue d‘une famille d’immigrés. Dans une interview, elle déclarait voir dans son élection « un signal fort pour les immigrés : s’investir dans cette société en vaut la peine. »

Muhterem Aras arriva à Stuttgart en 1978 avec ses parents originaires du village d‘Elmaağaç dans l’est de l’Anatolie. Elle fréquenta le collège, obtint plus tard le baccalauréat et fit 
des études de sciences économiques. Après son diplôme, elle travailla dans le cabinet d’un conseiller fiscal puis fonda son propre cabinet. Elle a déjà engrangé deux fois le meilleur 
résultat pour les Verts lors d’une élection au Landtag. En sa qualité de présidente de la Diète régionale, cette femme issue d’une famille alévie souhaite élaborer de nouveaux formats 
« pour renforcer le dialogue avec les citoyens. Et pour cela, nous avons besoin des fondations, des Églises et des syndicats comme partenaires. De larges débats sont nécessaires. »

www.landtag-bw.de