Penser la politique étrangère au féminin

Kristina Lunz, co-fondatrice et co-directrice du Centre for Feminist Foreign Policy, veut déplacer l’accent mis dans la politique étrangère.

Kristina Lunz à la Conférence de Munich sur la sécurité en 2020
Kristina Lunz à la Conférence de Munich sur la sécurité en 2020 Munich Security Conference

L’activiste et féministe allemande Kristina Lunz a conseillé les Nations unies, entre autres, et créé le réseau de femmes Unidas pour le ministère fédéral des Affaires étrangères. Elle est co-fondatrice et co-directrice du Centre for Feminist Foreign Policy.

Mme Lunz, vous militez pour une politique étrangère féministe. Qu’entendez-vous par là ?
Actuellement, les ressources du pouvoir sont surtout détenues par des hommes privilégiés. Une politique étrangère féministe signifie vouloir briser ces structures patriarcales dans la politique étrangère et de sécurité. Elle exige en outre que l’accent de la politique étrangère ne soit pas mis sur la force militaire mais sur la sécurité humaine.

Comment luttez-vous pour votre objectif ?
J’ai lancé des campagnes comme, en 2016, la campagne « Non, c’est non » pour faire changer le droit pénal allemand en matière sexuelle. En 2018, j’ai co-fondé le Centre for Feminist Foreign Policy. Nous nous y penchons sur tous les domaines de la politique étrangère. Mon objectif est de créer une institution pérenne.

Qu’avez-vous atteint à ce jour ?
Avec le Centre for Feminist Foreign Policy, nous avons créé la première organisation de base pour une politique étrangère féministe. Dans ce cadre, nous avons organisé les premières manifestations sur la politique étrangère féministe lors de la Conférence de Munich sur la sécurité. Nous avons également examiné dans une étude la signification qu’aurait une politique étrangère féministe pour l’Union européenne. Avec notre travail, nous contribuons beaucoup à la poursuite et à l’élargissement des débats sur une politique étrangère féministe.

Quelle importance accordez-vous à la mise en réseau international ?
La mise en réseau international est l’une des clés les plus importantes pour réussir. Tout ce que nous faisons se fonde sur les acquis de la société civile féministe internationale. Nous nous tenons sur les épaules de géantes qui ont déjà obtenu tant de choses comme, par exemple, la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité. Notre équipe et nos coopérations sont elles aussi internationales.    

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: