Ukraine – La vérité plutôt que des fake news

Vérification des faits : ce que dit Poutine sur les motivations de sa guerre contre l’Ukraine et les faits.

Les habitants fuient la guerre.
Les habitants fuient la guerre. dpa

Le président russe Vladimir Poutine justifie son attaque de l’Ukraine par toute une série de raisons différentes. Nous le soumettons ici à une vérification des faits et de leur véracité.

Poutine dit : Les habitants de l’Ukraine sont « soumis depuis huit ans à l’intimidation et au génocide ».

C’est faux. Les Nations unies définissent le génocide comme « des actes commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux ». L’Ukraine, notamment l’est de l’Ukraine, est surveillée depuis 2014 par la mission d’observation de l’OSCE des deux côtés de la « ligne de contact » entre l’Ukraine et les régions rebelles, avec l’accord de la Russie. La mission documente tous les décès et il n’y a aucun signe indiquant un génocide. La Russie est membre de l’OSCE.

Poutine dit que l’Ukraine est dominée par un régime nazi et que la Russie doit « démilitariser et dénazifier l‘Ukraine ».

C’est faux. Le gouvernement ukrainien a été élu lors d’un vote démocratique surveillé par l’OSCE. Volodimir Selensky, juif russophone, a remporté avec une immense majorité les dernières élections présidentielles. Il n’y a pas de fondement compréhensible à l’affirmation de Poutine.

Igor Konachenkov, porte-parole du ministre de la Défense russe, dit : « Aucune menace ne pèse sur la population civile ».

C’est faux. On compte nombre de victimes civiles avec les bombes et les fusées attaquant massivement les villes et les communes ukrainiennes. La population civile ukrainienne souffre énormément de l’attaque de leur pays

Poutine dit : « On ne nous a pas laissé d’autre possibilité de défendre la Russie et notre peuple » et il s’appuie sur le chapitre 7, article 51, de la Charte de l’ONU.

C’est faux. L‘Ukraine n’a pas attaqué la Russie. L’attaque lancée par Poutine contre l‘Ukraine n’est donc pas de « la défense » dans le sens où l’entend la Charte de l’ONU. L’invasion d’un pays auquel on refuse le droit d’exister ne peut jamais être « une défense » conformément à l’ONU.

Poutine dit : « La Russie a tout fait pour préserver l’intégrité territoriale de l’Ukraine. »

C’est faux. Poutine a annexé la Crimée en 2014, violant le droit international. Il a ainsi massivement violé l’intégrité territoriale d’un Etat en Europe pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, contrevenant clairement au droit international. Sa guerre contre l’Ukraine est dirigée contre l’existence même d’un pays indépendant et démocratique. (Avec la dpa et la Deutsche Welle).
 

© https://www.deutschland.de