La Journée franco-allemande

La France et l’Allemagne célèbre la Journée franco-allemande le 22 janvier.

dpa/Britta Pedersen - Deutsch-Französischer Tag

Le 22 janvier 1963, Konrad Adenauer et Charles de Gaulle posait la première pierre de l’amitié franco-allemande en signant le traité de l’Elysée. Les deux pays voulaient transformer leurs conflits passés en un moteur de la paix en Europe et avoir désormais des échanges intensifs. Notamment les échanges culturels et de la jeunesse devaient trouver au place au cœur de la société. La création de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (DFJW) se fonde sur cet événement historique. A l’occasion du 40e anniversaire de la signature du traité de l’Elysée le 22 janvier 2003, le président français Jacques Chirac et le chancelier allemand Gerhard Schröder déclaraient que le 22 janvier serait désormais une « Journée franco-allemande » et incitaient les jeunes à se passionner pour la langue et la culture de part et d’autre du Rhin.

Des centaines de manifestations

La première Journée franco-allemande fut célébrée le 22 janvier 2004. Aujourd’hui, les activités dans ce cadre dépassent largement cette seule journée, elle dure presque un mois sous le signe des relations franco-allemandes. Sur son site Internet, le DFJW a listé des centaines de manifestations qui se déroulent pendant le mois de janvier 2016 partout en Allemagne. Les élèves de la 7e à la 13e classe se retrouvent dans leurs écoles, prennent ensemble un petit-déjeuner, écoutent des exposés ou visitent des entreprises françaises. C’est amusant et pérennise l’amitié franco-allemande qui s’est à nouveau clairement manifestée lors des derniers attentats perpétrés à Paris par des terroristes.

Journée franco-allemande le 22 janvier 2016

www.dfjw.org/feiern-sie-den-deutsch-franzoesischen-tag-mit-uns