Préparer l’avenir de l’Europe

Les idées des citoyennes et des citoyens sont demandées à la conférence sur l’avenir de l‘Europe – par exemple sur le rôle de l’Union européenne dans le monde.

Exprimer son soutien à l’Europe : manifestation de « Pulse of Europe » à Berlin
Exprimer son soutien à l’Europe : manifestation de « Pulse of Europe » à Berlin dpa

Que fait l’UE contre le changement climatique ? Comment renforcer la démocratie ? A quoi ressemble en fait l’avenir de l’Europe ? Le monde politique doit trouver des réponses à ces questions mais les idées des citoyennes et des citoyens sont également demandées. Ils peuvent les exprimer par exemple lors de la conférence sur l’avenir de l’UE. Le quatrième forum citoyen se déroule du 15 au 17 octobre dans le cadre de la conférence, les sujets étant le rôle de l’UE dans le monde et les migrations. Une vue d’ensemble sur le fonctionnement de la conférence européenne et les nouvelles formes de participation citoyenne en Allemagne.

Comment la conférence sur l’avenir de l‘Europe est-elle organisée ?

La conférence doit permettre aux citoyennes et aux citoyens de faire directement valoir leurs idées et leurs souhaits pour l’avenir de l’Europe. Une plateforme numérique sur laquelle chacun et chacune peut présenter ses idées ou échanger avec les autres – que ce soit en allemand, en anglais ou en estonien – est au cœur de la conférence. Car l’offre est dans les 24 langues officielles de l’UE.

D’autres grands éléments de la conférence sont les forums des citoyens européens et les assemblées plénières. Dans le cadre de chaque forum, 200 citoyennes et citoyens choisis au hasard discutent sur des sujets bien définis. Les participants doivent refléter la diversité de l’Europe en matière d’âge, de sexe et d’origine, au moins un tiers d’entre eux doit avoir moins de 25 ans. L’assemblée plénière réunit, outre plus de 100 citoyens, des représentants de l’UE et des Parlements nationaux. Les assemblées discutent les recommandations issues des forums.

Quels sont les thèmes de la conférence sur l’avenir ?

Des grands thèmes ont été choisis pour la conférence sur lesquels se penchent aussi les quatre forums citoyens. Un forum aborde un large éventail allant de l’économie à la jeunesse, la culture et le sport en passant par l’éducation, la transition numérique et la justice sociale. Un autre forum citoyen discute de la démocratie, des valeurs et des droits, de l’Etat de droit et de la sécurité. Le changement climatique, l’environnement et la santé font l’objet d’une autre série de manifestations. Le quatrième forum se consacre au rôle de l’Europe dans le monde et aux migrations. Nonobstant l’étendue de ces thèmes, aucun sujet n’est exclu : chacun peut traiter du sujet qui lui tient à cœur sur la plateforme numérique.

Quelles suites concrètes la conférence doit-elle avoir ?

Il ne s’agit pas seulement d’échanger des idées et des opinions. Des conclusions et des grandes lignes sur l’avenir de l’Europe doivent surgir d’ici au printemps 2022 dans le cadre de la conférence.

Y a-t-il des offres similaires en Allemagne ?

Oui, des gens très différents discutent en Allemagne au sein de conseils de citoyens sur des questions difficiles allant de la protection du climat à la politique éducative. Comme des jeunes, des retraités, des artisans, des diplômés du supérieur, des gens issus ou pas de l’immigration se parlent, la compréhension et des idées nouvelles naissent. Le fait que les participants sont tirés au sort permet de créer cette diversité.

En mars 2021, un conseil de citoyens a remis un avis accompagné de recommandations sur « le rôle de l’Allemagne dans le monde » au président du Bundestag Wolfgang Schäuble, parrain du projet. Le potentiel de ces conseils réside dans leurs capacités à faire vivre et renforcer la démocratie, estime M. Schäuble.   

© www.deutschland.de