La fondation Max Weber

La fondation Max Weber est la plus grande organisation de recherche en sciences humaines dont les instituts ont leur siège uniquement à l’étranger.

picture-alliance/dpa - Border-Crossing
picture-alliance/dpa - Border-Crossing

Selon le sociologue Max Weber, «  La politique consiste en un effort tenace et énergique pour tarauder des planches de bois dur. Cet effort exige à la fois de la passion et du coup d’œil ». Il faut autant de passion et de coup d’œil si l’on veut aujourd’hui attirer davantage l’attention  sur les sciences humaines et sociales et leur ouvrir des perspectives. C’est exactement ce que fait la fondation Max Weber, tout à fait dans la ligne de l’homme qui a autant marqué la sociologie et les sciences sociales que la culture scientifique et le droit ainsi que l’économie. Max Weber s’adonna à plusieurs disciplines et sa contribution à d’importantes questions de la théorie sociale a été reconnue dans le monde entier. 

L’internationalité est aussi le principal objectif de la fondation Max Weber créée en 2002. Dans ses dix instituts répartis dans le monde entier, des chercheurs étudient des phénomènes historiques et culturels tout comme les relations et débattent de leurs travaux dans un dialogue avec des praticiens et le public. Le Centre allemand d’histoire à Paris, les instituts historiques allemands à Londres, Moscou, Paris, Rome, Varsovie et Washington ainsi que l’institut allemand d’études japonaises à Tokyo et les instituts orientaux à Beyrouth et à Istanbul font partie de la fondation. Elle est la plus grande organisation de recherche en sciences humaines dont les instituts ont leur siège uniquement à l’étranger. Disposant d’un budget annuel de quelque 36 millions d’euros, elle fait partie des dix plus grandes fondations allemandes de droit public.

Max Weber, né à Erfurt en 1864, aimait à dépasser le cadre des disciplines et élargissait ses perspectives par ses observations faites en dehors de l’Allemagne. Cela lui permettait d’avoir une vue différenciée sur sa propre culture et société, ce qui détermine aujourd’hui les travaux des scientifiques dans les centres de la fondation portant son nom. 

Journée mondiale de la science le 10 novembre

www.maxweberstiftung.de

www.unesco.de/weltwissenschaftstag.html

© www.deutschland.de