L’héritage colonial, une responsabilité

L’ère coloniale est un chapitre sombre de l’histoire européenne. Le Goethe-Institut consacre un site Web à ce sujet.

La South African National Gallery
La South African National Gallery dpa
Presented by:
Logo: Goethe-Institut

A qui appartiennent les biens culturels provenant de l’ère coloniale ? Comment les institutions culturelles allemandes et européennes abordent-elles cette question ? Et pourquoi une artiste sud-africaines refuse-t-elle le terme de société post-apartheid ?

Dans les années à venir, le Goethe-Institut se penchera sur ces questions et bien d’autres ayant trait au « post-colonialisme ». Le site thématique « Latitude: Machtverhältnisse umdenken » (Latitude : Repenser les rapports de pouvoir) réunit diverses activités dans le monde qui traitent de l’impact du colonialisme sur le présent et l’avenir. Plusieurs projets sont prévus sur ce thème et en cours de préparation.

Des protagonistes de différents pays s’expriment sur le site, abordant le sujet sous les perspectives les plus diverses.

Les débats actuels se reflètent dans les rubriques « Spuren » (Traces), « Identitäten » (Identités) et « Diskurse » (Discussions) qui seront complétées par les projets de différents Goethe-Instituts. Un pool d’expertes et d’experts réunit les acteurs de cette thématique.

Le lien vers le nouveau site Web : https://www.goethe.de/latitude

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: