Des acteurs essentiels : DWIH New York

Dans le monde entier, les Maisons allemandes de la science et de l’innovation promeuvent l’internationalisation de la science et de la recherche.

Nathalie Schueller – from left: Jennifer Audet, Joann Halpern, Katharina Glaser

Comment retenir l’attention dans une ville qui ne dort jamais, mais où nombre d’autres acteurs font leur promotion ? « Nous proposons de la qualité », explique Joann Halpern, directrice de la Maison allemande de la science et de l’innovation (DWIH) de New York. Depuis 2010, le DWIH y assure avec succès la promotion de l’Allemagne en tant que pôle scientifique, technologique et d’innovation et y développe les échanges germano-américains. En outre, il organise des événements en présence de personnalités de premier plan dans la métropole américaine, mais aussi sur la côte ouest et au Canada. Le DWIH a ainsi réuni Eric Kandel, Prix Nobel de médecine, et Ursula M. Staudinger, grande spécialiste mondiale du vieillissement, à l’occasion d’un débat. Cette rencontre n’aura pas été sans conséquence puisque U. Staudinger, vice-présidente de l’Académie allemande des chercheurs en sciences naturelles Leopoldina, est aujourd’hui fondatrice et 
directrice du Aging Center de l’université de Colombia (New York), dont Eric Kandel a fortement marqué les activités de recherche.

Créés dans le cadre du projet Research and Academic Relations Initiative du ministère fédéral des Affaires étrangères et en étroite coordination avec le Ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF), l’Alliance des organisations scientifiques allemandes et la Fédération allemande des Chambres de commerce et d’industrie (DIHK), les cinq DWIH répartis aux quatre coins du globe et le Centre scientifique allemand (DWZ) du Caire accordent une importance primordiale à la mise en réseau. Rien qu’à New York, le DWIH regroupe onze partenaires. Le consortium est dirigé par l’Office allemand d’échanges universitaires (DAAD), premier organisme de promotion des échanges universitaires et scientifiques dans le monde, et par la Communauté allemande de recherche (DFG), premier organisme de financement de la recherche en Europe. Par ailleurs, le DWIH dispose d’une adresse prestigieuse – 871 United Nations Plaza. C’est ici que siègent la Représentation permanente de l’Allemagne auprès des Nations Unies ainsi que plusieurs organisations scientifiques. « Le DWIH de New York accomplit un travail de mise en réseau exceptionnel dans les milieux scientifiques et économiques », souligne Joann Halpern. Car loin de se limiter à la promotion, le DWIH donne aussi des impulsions à l’innovation, par exemple avec une série de manifestations sur les réseaux électriques intelligents, notamment en présence de SAP, le géant allemand du logiciel, ou en montrant le potentiel de la « formation professionnelle duale » à l’allemande auquel la ministre du Commerce américaine Penny Pritzker a consacré un exposé en juin 2014.

www.germaninnovation.org

DWIH Moscou

DWIH New Delhi

DWIH São Paulo

DWIH Tokyo

DWZ Le Caire