Des acteurs essentiels : DWZ Le Caire

Dans le monde entier, les Maisons allemandes de la science et de l’innovation promeuvent l’internationalisation de la science et de la recherche.

DWZ Kairo

En Égypte, les étudiants ont fortement contribué au « Printemps arabe ». En 2011, le ministère des Affaires étrangères allemand a conclu un partenariat de transition avec ce pays afin d’y soutenir le processus de démocratisation. C’est dans ce même contexte que le Centre scientifique allemand (DWZ) a ouvert ses portes. « Depuis, le DWZ regroupe avec succès les activités d’organisations scientifiques allemandes possédant déjà une expérience en Égypte », indique Florian Kohstall, représentant de l’Université libre de Berlin au Caire et directeur adjoint du DWZ. Cette continuité est également incarnée par les Cairo Talks on Transformation and Change dont la création a précédé celle du DWZ et qui ont accompagné l’évolution mouvementée de l’Égypte jusqu’à aujourd’hui avec des débats sur la constitution en passant par des réflexions sur la politique familiale de demain. Cette série de rencontres est organisée par l’Université libre de Berlin, le DAAD et l’institut allemand Orient Institut Beirut, trois des neuf membres du DWZ dont les nombreuses manifestations suscitent désormais un grand intérêt.

À l’occasion de la Journée allemande de la science en 2013, près de 1500 visiteurs se sont rendus sur le campus de l’antenne du DAAD au Caire, dans le district de Zamalek. Le DWZ y a également son siège, à seulement 15 minutes en voiture de l’Université du Caire et de la place Tahrir. « Nous organisons des manifestations, par exemple sur l’entreprenariat et l’innovation, ou encore des salons de PhD matchmaking de façon à offrir des perspectives aux étudiants et aux scientifiques égyptiens », souligne Roman Luckscheiter, directeur du DWZ et de l’antenne du DAAD. Selon lui, les coopérations du DAAD en matière de recherche donnent des impulsions essentielles à tous les partenaires. Pour les Égyptiens, l’accès à l’enseignement supérieur à des fins professionnelles représente une chance énorme, tandis que l’Égypte ouvre de nouvelles opportunités pour les scientifiques allemands, notamment au niveau de la recherche sur le changement climatique ou l’étude des mégapoles.

www.dwz-kairo.de

DWIH Moscue

DWIH New Delhi

DWIH New York

DWIH São Paulo

DWIH Tokyo