Les lauréats du prix Leibniz 2016

Le prix allemand pour la recherche le plus hautement doté est attribué en 2016 à dix scientifiques internationaux.

dpa/Peter Steffen - Leibniz Prize

Un montant allant jusqu’à 2,5 millions d’euros doit permettre d’améliorer leurs conditions de travail et élargir les possibilités de recherche. Le détail des chercheurs et de leurs projets,

Professor Dr. Frank Bradke du Centre allemand pour les maladies neurodégénératives à Bonn  a étudié comment il est possible de relancer la croissance des fibres des cellules nerveuses chez les paraplégiques.

Professor Dr. Emmanuelle Charpentier de l’Institut Max Planck de recherche sur les maladies infectieuses à Berlin travaille sur un système de défense bactérien contre les virus – un développement appelé à faire école dans les sciences de la vie.

Professor Dr. Daniel Cremers de l’université technique de Munich fait partie des principaux chercheurs au monde  en matière de traitement d’images et de reconnaissance de formes. À l’aide de systèmes de caméras et d’ordinateurs il reproduit artificiellement les capacités de la vision humaine.

Professor Dr. Daniel James Frost de l’université de Bayreuth étudie l’effet de pressions et de températures extrêmes sur les planètes. La croûte terrestre et son degré d’oxydation qui influencent largement le cycle de l’eau et du carbone de la terre, sont au centre de sa recherche.

Professor Dr. Dag Nikolaus Hasse de l’Institut de philosophie à l’université de Würzburg montre à l’aide de systèmes d’analyse qu’il a développés à quel point l’échange culturel entre l’Orient et l’Occident était durable au début de l’Europe moderne.

Professor Dr. Benjamin List de l’Institut Max Planck de recherche sur le charbon à Mülheim/Ruhr, en tant que pionnier de l’utilisation de substances naturelles comme catalyseurs, a développé de nouveaux moyens pour traiter l’eau dans des régions qui en sont déficitaires.

Professor Dr. Christoph Möllers de l’université Humboldt de Berlin enrichit la jurisprudence avec ses travaux remarquables sur le droit constitutionnel en y apportant une théorie de la légitimité démocratique.

Professor Dr. Marina V. Rodnina de l’Institut Max Planck de chimie biophysique (Institut Karl-Friedrich Bonhoeffer) à Göttingen a identifié des protéines qui jouent un rôle important dans la lutte contre les bactéries.

Professor Dr. Bénédicte Savoy de l’Institut pour les arts et l’urbanisme historique à l’université technique de Berlin étudie la relation franco-allemande dans le domaine de l’histoire de l’art.

Professor Dr. Peter Scholze de l’Institut de mathématiques de l’université de Bonn a été l’un des principaux mathématiciens au monde à avoir, très jeune, apporté des réponses aux questions élémentaires en géométrie.

www.dfg.de/gefoerderte_projekte/wissenschaftliche_preise/leibniz-preis

© www.deutschland.de