Les 20 ans de la communauté turque d’Allemagne (Türkische Gemeinde in Deutschland)

Aujourd’hui la communauté turque d’Allemagne est aussi un partenaire pour les questions en matière d’asile.

dpa/Britta Pedersen

« Actuellement nous devenons de plus en plus une association générale des droits de l’homme » déclare Gökay Sofuoglu. Depuis début 2015 il est, avec Aysun Aydemir, le président de la communauté turque d’Allemagne, Türkische Gemeinde in Deutschland (TGD). La confédération regroupe 270 associations membres, allant des fédérations de chaque Land aux fédération turques d’enseignants et de parents en passant par les fédérations professionnelles comme celle des dentistes turcs. L’idée de fonder une organisation pour toute l’Allemagne est née à Hambourg il y a 20 ans. La fondation a toutefois vu le jour à Berlin-Kreuzberg où, aujourd’hui encore, elle a son siège et un bureau. Selon le président, le personnel ne parle pas seulement turc et allemand mais aussi, entre-temps, arabe ou russe. En effet, de nombreux immigrants et réfugiés s’adressent volontiers à une fédération qui a déjà une longue expérience de l’intégration.   

«  Une grande expérience de l’intégration et des minorités »

La TGD est à la fois porte-parole et représentante des intérêts. Elle se sent tenue de représenter les principes démocratiques et sociaux et ceux de l’État de droit de la République fédérale d’Allemagne et veut agir si possible à large échelle, indépendamment de convictions politiques et religieuses. Des initiatives pour l’amélioration des chances d’éducation des enfants turcs en Allemagne lui ont valu une notoriété publique. Les revendications actuelles portent, pour les Turcs vivant en Allemagne, sur une plus grande participation politique et un droit de vote aux élections locales. La fédération veut maintenant s’investir davantage face aux défis de la politique d’asile actuelle.  « Nous avons une grande expérience en matière d’intégration et de minorités dont nous pouvons faire profiter l’État » déclare Sofuoglu. C’est pourquoi il est important de s’ouvrir davantage aux minorités. Après les récents attentats à Paris les musulmans en Allemagne se sont aussi montrés atterrés. Le président de la TGD a condamné les attentats de la manière la plus claire.  

20e anniversaire de la création de la communauté turque d’Allemagne le 2.12.2015

www.tgd.de

© www.deutschland.de