Patrimoine Naturel Mondiale : La mer des Wadden

Le long des côtes allemandes et hollandaises de la mer du Nord, le jeu des marées a créé un paysage naturel exceptionnel, la mer des Wadden.

picture-alliance/chromorange

Toutes les six heures, un spectacle quasi magique se renouvelle : dans la mer des Wadden, l’alternance permanente entre marée haute et marée basse montre de quoi les forces de la nature sont capables et comment une zone de fonds marins large parfois de 30 kilomètres est asséchée deux fois par jour. Les marées donnent à ce paysage côtier unique en son genre un visage toujours différent. Mais ces interactions naturelles ne sont pas les seules à faire de la mer des Wadden le long des côtes allemandes et hollandaises de la mer du Nord un paradis naturel que l’Unesco a classé au patrimoine mondial. La mer des Wadden est aussi un biotope exceptionnel et le plus grand écosystème de ce type au monde. Vers de vase, phoques gris, coques et zostères : les quelque 10 000 km² du site abritent une diversité biologique exceptionnelle, accueillant 10 000 animaux, plantes et micro-organismes que l’on ne trouve parfois qu’ici et qui s’adaptent parfaitement à ce paysage sans cesse bouleversé. En outre, de 10 à 12 millions d’oiseaux migrateurs font étape chaque année dans la mer des Wadden pour y trouver de la nourriture pendant leur long voyage les emmenant d’Afrique du Sud au Canada ou dans le nord de la Sibérie. Un trésor spécifique à la mer des Wadden est caché sous les fonds marins : jusqu’à 100 000 micro-organismes, souvent difficiles à discerner en raison de leur camouflage habile, vivent dans un mètre cube d’eau, de boue et de sable.

« Les Parcs nationaux allemands de la mer des Wadden en Basse-Saxe et au Schleswig-Holstein ainsi que l’Aire de préservation de la mer des Wadden en Hollande sont d’une valeur universelle inhabituelle et d’une beauté exceptionnelle. » C’est en ces termes que l’Unesco justifiait en juin 2009 l’inscription du site sur la liste du patrimoine mondial, inscription que l’Allemagne et les Pays-Bas avaient demandée ensemble. La mer des Wadden est le deuxième site allemand inscrit sur la liste du patrimoine naturel mondial, mais c’est le premier paysage naturel allemand à obtenir le statut de monument naturel. Il est ainsi mis au même rang que des merveilles naturelles comme le Grand Canyon aux Etats-Unis, le Great Barrier Reef en Australie ou les îles Galapagos devant les côtes de l’Equateur.

De la boue noire, un air salé, le sable blanc des dunes et des fauteuils-cabines en osier hauts en couleurs : la mer des Wadden n’est pas seulement un trésor écologique, c’est aussi une destination vacances appréciée. Le nouveau site du patrimoine mondial, auquel on compte aussi les cinq îles de la Frise du Nord et les sept îles de la Frise orientale, a en effet bien des choses à offrir aux touristes. Chaque année, millions de vacanciers viennent y passer quelques heures, jours ou quelques semaines sur les plus de 400 kilomètres de côtes. Nombre d’entre eux aiment sentir le sable des fonds marins sous leurs pieds, randonnent à marée basse à travers les Wadden, les jambes de pantalons roulées sur les mollets, ou bien font des excursions en calèche et en bateau. Le long des côtes et sur les îles, de nombreux centres d’information et des sentiers d’étude de la nature aident à découvrir le monde fascinant de la mer des Wadden. Un travail pédagogique associant tourisme et protection de la nature qui permet de mieux comprendre cette oasis marine unique en son genre.