news_Außenpolitik_09062017

Aider les réfugiés en Libye

Tripoli (dpa) –  Lors de sa visite surprise en Libye, le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a annoncé le 8 juin 2017 que l'Allemagne allait verser 3,5 millions supplémentaires d'aides destinées aux réfugiés qui vivent dans ce pays où la guerre civile fait rage depuis plusieurs années. Cette somme doit permettre d'améliorer l'état catastrophique dans lequel se trouvent certains camps de réfugiés. La plupart des réfugiés africains passent par la Libye avant de rejoindre l'Europe via la Méditerranée.

« Notre objectif est de lutter avec les Libyens contre la spirale de l'instabilité », a déclaré Sigmar Gabriel peu après son arrivée à Tripoli, la capitale de la Libye. Le ministre a appelé les différentes parties en conflit à discuter ensemble et à faire des compromis. « Il n'y a que de cette façon que les hostilités pourront s'apaiser et que l'ordre et la stabilité pourront être rétablis à moyen terme. »

Depuis la chute du chef d'État Mouammar Kadhafi en 2011, la guerre civile fait rage dans l'État nord-africain. Trois gouvernements se disputent le pouvoir, mais leur influence est limitée localement. Le gouvernement du Premier ministre Faïez Sarraj, qui a reçu le soutien de l'ONU, peine à garder le contrôle au-delà de la capitale, Tripoli.

« En Libye, on peut observer les énormes conséquences politiques, humanitaires et sécuritaires qu'ont les conflits au Proche-Orient et au Moyen-Orient », a déclaré Sigmar Gabriel. « Les fuites, les expulsions et les migrations qui s'ensuivent nous concernent directement. » Rien qu'au cours des cinq premiers mois de l'année, plus de 60.000 réfugiés ont gagné Europe via la Libye.

Source : dpa ; traduction : FSM