De nouvelles sanctions de l'UE contre la Russie

L'Allemagne et la France veulent proposer à leurs partenaires européens de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, en réponse à l'empoisonnement de l'opposant politique Alexeï Navalny.

Neue EU-Sanktionen gegen Russland
dpa

Berlin (dpa) - Paris et Berlin ont condamné « au plus haut point » l'empoisonnement de l'opposant politique russe Alexeï Navalny et annoncé la mise en place de sanctions supplémentaires à l'encontre de la Russie. Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères allemand, et son homologue français Jean-Yves le Drian ont diffusé mercredi une déclaration commune allant dans ce sens. Cette déclaration fait suite à la publication du résultat des analyses menées par l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui avait confirmé la veille les résultats d'analyses des deux pays.

« Ces propositions viseront des individus qui en raison des fonctions qu'elles occupent sont considérées comme étant responsables de ce crime et de la violation des lois internationales. Elles viseront également un établissement qui est associé au programme Novitchok », peut-on lire dans la déclaration.