« Defender 2020 » en Allemagne

En 2020, l’armée américaine veut s’exercer au déplacement de troupes en Europe. L’Allemagne est la plaque tournante de cette action.

«Defender 2020» in Deutschland
dpa

Berlin (dpa) – L’année prochaine, l’Allemagne sera la plaque tournante logistique d’une manœuvre conduite par l’armée américaine pour déplacer des troupes vers la Pologne et les pays Baltes. Seize autres pays membres de l’Otan y participent, dont l’Allemagne, a indiqué le ministère fédéral de la Défense aux présidents des groupes parlementaires de la Commission de la défense. On peut lire dans une lettre adressée à l’Agence de presse allemande DPA que l’armée américaine s’entraînera au déplacement d’une division lors de la manœuvre « Defender 2020 ». Selon les informations américaines, jusqu’à 20.000 soldats seront transférés lors de la plus grande manœuvre à avoir lieu en Europe depuis 25 ans.

Les troupes seront conduites à travers l’Allemagne entre avril et mai avec le soutien de l’armée allemande, la Bundeswehr, indique la lettre, On prévoit pour cela trois centres de soutien aux convois pour les colonnes et la création d’une station de ravitaillement en carburant dans la zone d’entraînement militaire de Bergen, dans les landes de Lunebourg. L’armée participe en outre « dans les domaines des batailles, du soutien aux batailles et du commandement ».

« Avec la manœuvre conduite par l’armée américaine DEF 20, on veut s’exercer au transport rapide de troupes importantes au-dessus de l’Atlantique et à travers l’Europe pour s’assurer que les opérations pertinentes fonctionnent en cas de crise », peut-on lire dans la lettre du 2 octobre. L’Allemagne a un fort intérêt à montrer qu’elle joue un rôle central dans l’Otan comme plaque tournante et pays de transit, et qu’elle peut apporter une contribution substantielle « à la sécurité européenne et euro-atlantique ».

Source : dpa, traduction : deutschland.de