La part de femmes dirigeantes est en augmentation

Les grandes entreprises allemandes cotées en bourse sont celles qui comptent le plus de femmes à des postes de haute responsabilité.

Frauenanteil in Chefetagen steigt
dpa

Stuttgart/Francfort (dpa) – Le nombre de femmes dirigeantes au sein des entreprises allemandes est en augmentation, mais cette évolution est lente. Selon une étude du cabinet d'audit et de conseil EY publiée début juillet, le nombre de femmes dans les directoires des 160 grandes allemandes cotées en bourse est passé de 49 à 54 au cours du premier semestre 2018.

7,8 % des postes de direction étaient ainsi occupés par des femmes fin juin 2018, contre 7,2 % au début de l'année et 6,9 % il y a un an. Le sommet de la hiérarchie de la plupart des entreprises reste toutefois un domaine majoritairement masculin : 71 % des comités directeurs des entreprises allemandes sont exclusivement masculins.

Les grandes entreprises allemandes cotées en bourse restent celles qui comptent le plus de femmes dirigeantes : 13 % des postes de haute responsabilité sont occupés par des femmes. 21 des 30 entreprises du DAX 30 emploient au moins une femme au sein de leur comité directeur, mais leur nombre stagne à 25 depuis le début de l'année.

La part des femmes dans les comités directeurs des entreprises du MDAX a elle nettement progressé, passant de 5,0 à 6,9 % au cours du premier semestre 2018. Le nombre de femmes cadres supérieurs a grimpé de 10 à 14 durant cette période. Neuf postes ont été confiés cette année à des femmes au sein des comités directeurs des entreprises du SDAX, et le nombre de femmes à la tête des entreprises du TecDAX est passé de 5 à 6.

Source : dpa ; traduction : deutschland.de