Inauguration du Musée du romantisme allemand

Le Musée du romantisme allemand a été inauguré à Francfort. Il se fonde sur une collection exceptionnelle dans le monde de la littérature et de l’art du romantisme allemand.

Romantikmuseum
Freies Deutsches Hochstift, Foto Alexander Paul Englert

Francfort/Main (dpa) – C’est avec une cérémonie lundi soir que le Musée du romantisme allemand a été inauguré à Francfort-sur-le-Main. Il se fonde sur une collection exceptionnelle dans le monde de la littérature, de l’art et de la culture populaire de l’époque romantique en Allemagne, réunie par le Freies Deutsches Hochstift. Cette institution est aussi responsable de la Goethehaus à côté de laquelle a été construit le nouveau Musée du romantisme. Parmi les objets exposés, on trouve des manuscrits de Clemens et Bettina Brentano, des esquisses de composition de Robert Schumann et des tableaux de Caspar David Friedrich.

« Avec le Musée du romantisme allemand, la Hesse dispose désormais d’un nouveau site exceptionnel où l’on découvre une époque d’avènement créatif et sociétal », a déclaré lundi la ministre hessoise de la Culture et des Arts, Angela Dorn (Les Verts). La « magie du romantisme y revit. »

L’architecte francfortois Christoph Mäckler a dessiné le musée. La façade en trois parties est peinte de différents tons pastel. La superficie de quelque 1200 m² accueille une exposition permanente et 400 m² supplémentaires sont consacrés aux expositions temporaires. Le coût total du musée s’élève à quelque 18,5 millions d’euros.

Quelle: dpa, Übersetzung: deutschland.de