L’Allemagne soutient l’UNHCR

L’Allemagne est devenue le deuxième contributeur au budget du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

Deutsche Unterstützung für UNHCR
dpa

Berlin (dpa) - L’Allemagne est devenue pour la première fois le deuxième contributeur au budget du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). L’année dernière, l’Allemagne a mis 476,9 millions de dollars (385 millions d’euros) à la disposition de l’UNHCR, se situant ainsi derrière les Etats-Unis (1,45 milliard de dollars) et au deuxième rang des contributeurs, indiquait l’UNHCR le 8 février 2018. L’Allemagne a ainsi dépassé l’Union européenne (436 millions de dollars) qui se trouve désormais au troisième rang.

« L’Allemagne est à l’international l’un des acteurs les plus importants et les plus respectés dans la protection des réfugiés », expliquait, selon un communiqué, Dominik Bartsch, le représentant du commissaire onusien chargé des réfugiés à Berlin. L’aide allemande assure la survie quotidienne de nombre de personnes originaires de Syrie, d‘Irak, de Somalie, du Soudan du Sud et de Libye, en aidant un grand nombre à reconstruire leur existence.

En 2016, l’Allemagne a versé 360 millions de dollars, étant ainsi le deuxième contributeur bilatéral mais, dans l’ensemble, le troisième derrière l’UE.

M. Bartsch, de l’UNHCR, a rendu hommage à l’Allemagne, « cette voix crédible en faveur des réfugiés ». Dans l’ensemble, l’aide n’est néanmoins pas suffisante. En raison des nombreux conflits, les besoins en aide humanitaire en 2017 ont été si importants que, en moyenne, seule un peu plus de la moitié des programmes d’aide de l’UNHCR ont pu être financés.

Source : dpa, traduction : deutschland.de