Le ministère des Affaires étrangères prévoit un « pont aérien »

Des milliers de touristes allemands sont bloqués à l’étranger en raison de la crise du Corona. Le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas promet une aide rapide.

Außenministerium plant «Luftbrücke»
dpa

Berlin (dpa) – Le gouvernement fédéral a lancé une action sans précédent de rapatriement de milliers d’Allemands bloqués à l‘étranger en raison de la crise du Corona. Le 17 mars, le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas a évoqué un pont aérien, notamment pour les vacanciers partis au Maroc, en République dominicaine, aux Philippines, en Egypte et aux Maldives. Le gouvernement dépensera jusqu’à 50 millions d’euros pour ces vols de rapatriement dans les prochains jours.

M. Maas donnait aussi un avertissement formel pour les voyages touristiques dans le monde entier. Cela aussi est exceptionnel. Normalement, les avertissements aux voyageurs ne sont donnés qu’en cas de risque pour la vie et l’intégrité physique, notamment pour les voyages dans des pays en guerre civile comme la Syrie, l’Afghanistan ou le Yémen. Ces avertissements permettent de résilier gratuitement son voyage.

Jusqu’à présent, le gouvernement n’a déconseillé que les voyages à l’étranger qui n’étaient pas nécessaires et les voyages dans la région chinoise où le virus est apparu pour la première fois. « Nous devons éviter que d’autres Allemands échouent à l‘étranger », disait M. Maas pour expliquer cette mesure inhabituelle. « Je vous en prie, restez chez vous ! »

Source : dpa ; traduction : deutschland.de