Le mouvement pour le climat présente ses objectifs

Sortir plus rapidement du charbon : le mouvement « Fridays for Future » demande que la transition énergétique soit plus rapide.

Klima-Bewegung stellt Ziele vor
dpa

Berlin (dpa) – En Allemagne, « Fridays For Future », le mouvement des jeunes pour le climat, réclame la fermeture d'un quart des centrales électriques qui fonctionnent au charbon d'ici à la fin de l'année. Il demande également que la sortie du charbon en Allemagne ait lieu non pas d'ici à 2038, comme le propose la commission allemande sur la sortie du charbon, mais d'ici à 2030. C'est ce qu'ont indiqué plusieurs lycéens le 8 avril 2019 à Berlin lors de la présentation d'un catalogue des objectifs fixés par le mouvement, arguant que l'abandon du charbon joue un rôle-clef dans la protection du climat. Pour atteindre ces objectifs climatiques, il faudrait que l'Allemagne passe entièrement aux énergies renouvelables d'ici à 2035.

Depuis plusieurs mois, des lycéens se réunissent chaque vendredi en Allemagne et ailleurs pour demander aux responsables politiques d’œuvrer pus intensément à la protection du climat. Plusieurs scientifiques ont rejoint le mouvement récemment. Les manifestations « Fridays For Future » sont nées en Suède. L'activiste du climat Greta Thunberg a lancé le mouvement en menant une « grève de l’école pour le climat » chaque vendredi. Le mouvement est aujourd'hui devenu global. En mars, la lycéenne de 16 ans a été nominée pour le prix Nobel de la paix en raison de son engagement pour le climat. 

Sources : dpa ; traduction : deutschland.de