Les ministres du Commerce du G7 soutiennent les investissements en Ukraine

Lors d’une rencontre des ministres du Commerce du G7, Robert Habeck, le ministre allemand de l’Economie, annonce une « carte des possibilités d’investissement ».

G7-Handelsminister unterstützen Investitionen in der Ukraine
picture alliance/dpa/dpa pool

Neuhardenberg (dpa) – Selon les mots du ministre fédéral de l‘Economie Robert Habeck, les pays du G7 veulent établir « une sorte de carte des possibilités d’investissement » pour l’Ukraine. Les Chambres du commerce correspondantes doivent pour cela réunir leurs connaissances en la matière, facilitant ainsi l’engagement des entreprises étrangères, dit M. Habeck. L’Allemagne préside actuellement le groupe des pays industriels composant le G7, dont font aussi partie la France, l’Italie, le Japon, le Canada, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne.

M. Habeck est donc l’hôte d’une rencontre des ministres du Commerce du G7 à Neuhardenberg, au Brandebourg. La cheffe adjointe du gouvernement ukrainien, Julia Sviridenko, ainsi que des représentants de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et de l’OCDE sont également présents. Mme Sviridenko a déclaré que son pays se bat sur deux fronts, le front militaire et le front économique ; il est donc très important de permettre les investissements en Ukraine.

Pendant leur rencontre en Allemagne, les ministres du Commerce du G7 se penchent également sur le commerce global face aux tensions actuelles. Les sujets sont entre autres le renforcement et l’orientation durable des chaînes d’approvisionnement, la réforme du système commercial et l’attitude à adopter face aux distorsions de la concurrence.