Maas réclame un représentant spécial pour le climat et la sécurité

Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas a lancé un appel urgent devant le Conseil de sécurité des Nations Unies. 

Maas Klimaschutz
dpa

Berlin/New York (dpa) – Le ministre fédéral des Affaires étrangères Heiko Maas, devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, a demandé qu’il soit porté une plus grande attention internationale à la lutte contre les conflits résultant du changement climatique. Très prochainement, les changements dus au réchauffement climatique affecteront tous les conflits – ce que l’on voit dès maintenant dans la région du Sahel, du Pacifique ou des Caraïbes. C’est pourquoi les Nations Unies doivent « dès que possible, nommer un représentant spécial pour le climat et la sécurité », a déclaré Maas vendredi lors d’une réunion virtuelle de l’organe le plus puissant des Nations Unies.  

Avec des pays partenaires, l’Allemagne veut désigner un groupe d'experts pour le climat et la sécurité. « Notre objectif est de faire de cette question une partie intégrante des travaux du Conseil de sécurité - une fois pour toutes. » Selon Maas, le « temps de la patience diplomatique » est écoulé. Ce mois-ci, l’Allemagne préside le Conseil de sécurité en tant que membre non permanent.