news_politik_14062017

Mieux prévenir l’extrémisme

Berlin (dpa) – Le gouvernement fédéral veut renforcer la prévention dans la lutte contre toutes les formes d’extrémisme. C’est ce qu’il ressort d’un compte rendu adopté par le gouvernement. La ministre fédérale de la Famille, Katarina Barley (SPD), déclare à ce sujet : « Nous ne pouvons pas attendre que les jeunes se soient radicalisés. » La prévention doit s’appliquer là où les risques sont les plus élevés : dans les cours d’école, sur Internet et dans les prisons.

« Chaque euro investi dans la prévention contribue à l’amélioration de la sécurité », souligne Mme Barley. Le gouvernement fédéral a triplé les fonds destinés à la prévention de l’extrémisme et à la promotion de la démocratie qui s’élèvent maintenant à 115 millions d’euros. 100 millions d’euros supplémentaires sont également prévus à partir de 2018 pour un programme de lutte contre l’extrémisme islamiste.

Mme Barley réfute la critique selon laquelle la prévention dans le secteur islamiste serait insuffisante. Elle reconnaît néanmoins que l’accès aux milieux islamistes est plus difficile que dans d’autres domaines. Mais la coopération avec les organisations islamiques est en bonne voie.

Le 15 mars 2017, le gouvernement a également adopté un Plan d’action national contre le racisme qui lutte aussi contre la discrimination des homosexuels et des transsexuels.

Source : dpa, traduction : FSM