Mme Merkel à la première personne

Lors d’une conférence de presse à Berlin, la chancelière a également parlé de ses expériences personnelles avec la pandémie.

Merkel ganz persönlich
dpa

Berlin (dpa) – La chancelière Angela Merkel déclare avoir toujours plaisir à travailler, même pendant la pandémie du coronavirus. Lors d’une conférence de presse à Berlin, Mme Merkel indiquait que, pour elle, la politique consiste à arriver au bureau le matin et à ne pas savoir à quoi ressemblera la soirée. Ainsi, lors de ses vœux pour 2015, elle n’imaginait pas ce qui allait se passer dans le domaine des migrations. En 2007, elle n’imaginait pas que « nous connaîtrions une immense crise financière. Et maintenant, la pandémie est là. »

Pour elle, la politique signifie agir le mieux possible pour le bien du peuple allemand avec ce que la politique implique. « C’est parfois fatiguant mais c’est aussi ce qui en fait tout l’attrait, vous devez réagir et vous adapter en souplesse à la situation », dit Mme Merkel. Elle pensait qu’avec les mesures prises, le taux de contamination baisserait puis un variant du virus est apparu en Grande-Bretagne. « La situation est soudain très différente. » La politique doit réagir en toute flexibilité. « C’est la tâche à remplir et cela me plaît. »