Nouveau super-ordinateur en service

Un nouvel ordinateur quantique performant pour la recherche européenne est entré en service au Centre de recherche de Jülich. 

Neuer Supercomputer in Betrieb
dpa

 

Jülich (dpa) - Lundi, un nouvel ordinateur quantique très performant est entré en service à des fins de recherche au Centre de recherche de Jülich. Le système, élaboré au Canada, fera partie de l’infrastructure d’informatique quantique existant déjà à Jülich. Les chercheurs européens ont ainsi accès à un parc d’ordinateurs ayant des degrés de maturité technologique différents.

La ministre fédérale de la Recherche Bettina Stark-Watzinger (FDP) parlait d’un saut quantique : « Les technologies quantiques peuvent nous faire faire un grand pas en avant ». Elle évoquait comme domaines d’application les modélisations pour la recherche sur le climat, la communication sécurisée, la planification des flux de circulation en temps réel, le développement de nouvelles substances médicales ou l’analyse de processus complexes sur les marchés financiers.

Comme ces ordinateurs ont besoin d’un site exempt de vibrations, un nouveau bâtiment a été spécialement construit avec deux salles des machines à Jülich. Les salles ont des fondations spécifiques qui amortissent les secousses. Les processeurs doivent en outre être extrêmement réfrigérés. « JUNIQ » est l’acronyme de Jülicher Nutzer-Infrastruktur für Quantencomputing. Le centre de recherche se situe à l’ouest de Cologne, à proximité de la mine de lignite à ciel ouvert de Hambach.

Le centre de recherche parlait d’un acte pionnier dans le développement des technologies de l’information de demain. Les ordinateurs quantiques sont bien plus performants que les gros ordinateurs. Les ordinateurs traditionnels fonctionnent avec des bits qui ne connaissent que deux états, « un » et « zéro », ou « allumé » et « éteint ». Les ordinateurs quantiques, eux, fonctionnent avec des « bits quantiques », les qubits. Un qubit peut non seulement avoir l’état de « un » et « zéro » mais aussi, théoriquement, d’innombrables états intermédiaires, et cela simultanément.

Source : dpa, traduction : deutschland.de